1 min de lecture Accident

Maître Philippe Courtois : "Je ne peux pas entendre la ligne de défense de l'anesthésiste"

REPLAY - Maître Philippe Courtois, l'avocat de la famille de la victime du drame mortel de la maternité d'Orthez, est revenu sur la déclaration de l’anesthésiste belge. Mise en examen pour "homicide involontaire aggravé", elle a reconnu ce mardi avoir consommé de l'alcool le soir des faits. - L'invité de RTL Grand Soir, du 14 octobre 2014.

Pacaud 245x300 RTL Grand Soir Christophe Pacaud iTunes RSS
>
Maître Philippe Courtois : "Je ne peux pas entendre la ligne de défense de l'anesthésiste" Durée : | Date :
La page de l'émission
Christophe Pacaud
Christophe Pacaud et Agnès Bonfillon

Mise en examen après le décès d'une patiente à la maternité d'Orthez, l'anesthésiste belge a reconnu avoir consommé de l'alcool le soir des faits. Lors de sa comparution ce mardi, elle a déclaré qu'elle avait bu "une demi-bouteille d'un mélange de vodka et d'eau de 50 cl". "Je n'étais pas ivre, j'étais à 70% de mes capacités", a-t-elle ajouté.


Me Philippe Courtois affirme qu'il "ne peut pas entendre" la ligne de défense de l'infirmière belge. "Ses proches sont atterrés par les déclarations de l'anesthésiste", ajoute l'avocat de la famille de la victime. De plus, il juge qu'être à 70% de ses moyens n'est pas suffisant lorsqu'on est responsable de la vie de quelqu'un.

Ce décès est un drame humain qui trouve son origine dans l'état de l'anesthésiste belge.

Maître Philippe Courtois, l'avocat de la famille de la victime
Partager la citation

Par ailleurs, Maître Courtois estime que l'instruction devra rechercher "les autres responsables de cette erreur médicale manifeste". Selon lui, la direction de la maternité est aussi en cause car elle avait procédé à son embauche.

RTL vous recommande
Lire la suite
Accident Alcoolisme Santé
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants