1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Lutte contre le terrorisme : "On s'est amélioré", affirme Sébastien Pietrasanta
1 min de lecture

Lutte contre le terrorisme : "On s'est amélioré", affirme Sébastien Pietrasanta

INVITÉ RTL - L'ancien député PS, en charge du rapport parlementaire sur les attaques du 13 novembre 2015, a cependant affirmé que la surveillance du terroriste de l'Aude posait question.

Sebastien Pietrasanta à Paris le 22 juillet 2014.
Sebastien Pietrasanta à Paris le 22 juillet 2014.
Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Lutte contre le terrorisme : "On s'est amélioré", affirme Sébastien Pietrasanta
06:09
Lutte contre le terrorisme : "On s'est amélioré", affirme Sébastien Pietrasanta
06:34
Léa Stassinet

"100% de précaution ne veut pas dire zéro risque". Invité ce dimanche 25 mars sur RTL l'ancien député du Parti socialiste Sébastien Pietrasanta n'a pas hésité à reprendre cette phrase de Bernard Cazeneuve, ancien ministre de l'Intérieur pour parler des progrès réalisés par la France dans la lutte contre le terrorisme

"Il y a eu un vrai travail de rationalisation des services de renseignements. Il existe désormais de la fluidité entre les services. On s'est largement amélioré ces dernières années", a-t-il expliqué.

Cependant les toutes récentes attaques dans l'Aude laissent pour l'ex-élu "des interrogations à lever dans les semaines à venir", notamment concernant la surveillance du tueur, Radouane Lakdim. "Il était surveillé par la DGSI, mais cela n'a rien donné. Ça interroge sur la manière de surveiller", a concédé Sébastien Pietrasanta. 

L'ancien député a ensuite expliqué que lorsque la DGSI estime qu'un individu ne présente pas de danger, elle termine la surveillance par une perquisition administrative, afin de procéder à une "levée de doutes". Dans ce cas précis, cela n'a pas été fait. "Est-ce que cela aurait changé les choses ? C'est facile de refaire l'histoire quand on connaît la fin", reconnaît-il. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/