1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Luc Besson accusé de viol : les poursuites abandonnées, Sand Van Roy va faire appel
2 min de lecture

Luc Besson accusé de viol : les poursuites abandonnées, Sand Van Roy va faire appel

Le cinéaste français Luc Besson, accusé de viol par l'actrice Sand Van Roy, a bénéficié d'un non lieu ce jeudi, trois ans après la première plainte. La plaignante va faire appel à cette décision.

Le réalisateur français, Luc Besson, le 17 février 2018
Le réalisateur français, Luc Besson, le 17 février 2018
Crédit : Stefanie LOOS / AFP
Nicolas Barreiro & AFP

Accusé depuis trois ans de "viol" par l'actrice Sand Van Roy, la justice a prononcé un non-lieu en faveur de Luc Besson ce jeudi 9 décembre. La juge d'instruction parisienne a suivi les réquisitions du parquet de Paris, qui avait réclamé le 8 octobre dernier l'abandon des poursuites dans cette affaire emblématique de l'ère #MeToo.

Le cinéaste de 62 ans a toujours nié ces accusations. La plaignante, une actrice belgo-néerlandaise conteste depuis longtemps la procédure menée par la justice française, qu'elle estime biaisée et incomplète et qui a "détruit" sa vie. "Je regrette d'avoir porté plainte, ce pays ne protège pas les victimes des gens connus", affirmait l'actrice belgo-néerlandaise dans un entretien diffusé mi-novembre sur France 2. Sur Twitter, elle a annoncé porter plainte pour "faux" contre la magistrate.

Selon nos confrères du Parisien, Sand Van Roy a annoncé qu'elle allait contester ce non-lieu. Elle compte faire appel auprès de la chambre de l’instruction contre cette décision qu'elle juge "truffée d’inexactitudes".

L'affaire avait démarré avec la plainte pour viol déposée le 18 mai 2018 par l'actrice contre l'influent producteur et réalisateur français après un rendez-vous avec lui dans un palace parisien. Deux mois plus tard, elle avait dénoncé d'autres viols et agressions sexuelles, commis selon elle au cours de deux années d'une "relation d'emprise professionnelle" avec Luc Besson. Ses plaintes avaient été classées sans suite en février 2019 par le parquet de Paris, qui estimait n'avoir pu "caractériser l'infraction dénoncée".

L'actrice, qui apparaît dans Valérian et la Cité des mille planètes réalisé par Luc Besson, avait alors déposé une plainte avec constitution de partie civile et obtenu l'ouverture d'une information judiciaire en octobre 2019 pour "viols".

"Après une procédure qui a duré trois ans et demi, au cours de laquelle de nombreux témoins ont été interrogés, qui a donné lieu à une confrontation, la juge d’instruction vient de rendre son non-lieu qui innocente enfin Luc Besson des accusations dont il se défend depuis le début", s'est félicité son avocat, Maître Thierry Marembert.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire