1 min de lecture Coronavirus

Lozère : une rave party et ses 10.000 participants provoquent la colère des agriculteurs

Des agriculteurs lozériens sont furieux alors que plus de 10.000 personnes se sont rassemblées pour participer à une rave party organisée en plein parc national des Cévennes.

Une rave party en France (illustration)
Une rave party en France (illustration) Crédit : ALAIN JOCARD / AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet
et AFP

Le rassemblement samedi 8 août de plus de 10.000 personnes pour assister à une rave party organisée sur un terrain agricole privé au beau milieu du parc national des Cévennes a provoqué l'ire des agriculteurs locaux, a indiqué la police. Pourtant, en raison de l'épidémie de Covid-19, les manifestations de plus de 5.000 participants sont interdites en France jusqu'au 31 août. 

Les raveurs se sont installés sur un site de pâturage de brebis à Hures-la-Parade, sur le Causse Méjean, avec 4.000 véhicules environ, selon le maire André Baret. Ce dernier explique qu'ils ont coupé les barbelés du terrain, et que leur présence va ruiner la saison de l'agriculteur qui en est propriétaire.

"Je suis très en colère contre l'État. Quand je vois les contraintes que l'on impose aux agriculteurs qui ne peuvent même plus bouger un caillou du causse sans être verbalisés et ces 15.000 personnes qui font absolument ce qu'ils veulent sur le causse sans même porter de masque, je me dis que cela doit changer", a réagi auprès de l'AFP Alain Pouget, responsable régional de la coordination agricole.

Selon une source proche du dossier, un escadron de gendarmes mobiles se prépare à intervenir en début d'après-midi dimanche. André Baret a de son côté demandé à la population de "rester à distance et ne pas intervenir", ainsi que de bien fermer les habitations et surtout les granges. "On se souvient de la précédente édition (en 2000, ndlr) On réalise qu'il y avait eu une recrudescence des cambriolages et notamment des vols de gasoil". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Faits divers Lozère
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants