1 min de lecture Lot-et-Garonne

Lot-et-Garonne : une fillette portée disparue près du lac de Lougratte

Une jeune fille est activement recherchée depuis qu'elle a échappé à la surveillance de sa grand-mère, sur une place aménagée au bord du lac de Lougratte.

Des voitures de police stationnées à Bobigny, le 30 septembre 2008 (illustration)
Des voitures de police stationnées à Bobigny, le 30 septembre 2008 (illustration) Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Julien Absalon
Julien Absalon
Journaliste RTL

De nombreux moyens ont été engagés dans le Lot-et-Garonne pour retrouver une fillette de trois ans qui a disparu dimanche 10 juillet vers 15 heures au lac de Lougratte, dans le nord du département. L'enfant était sur une plage aménagée de ce bassin d'eau lorsqu'elle a échappé à la surveillance de sa grand-mère. "Elle a disparu de son champ visuel", explique la gendarmerie, qui y voit une "disparition inquiétante". Cette jeune fille qui portait un maillot de bain bleu au moment des faits.

Lorsque l'alerte a été déclenchée, un important dispositif constitué d'une trentaine de gendarmes, d'un hélicoptère et d'une dizaine de plongeurs a été déployé près du lac. Malgré tout, l'enfant était toujours introuvable dans la soirée, plusieurs heures après le début des recherches.

Si les autorités ont décidé de ne pas déclencher la procédure d'alerte enlèvement, comme le rapporte La Dépêche, elles ont en revanche lancé un avis de recherche avec la photo de la jeune fille, prénommée Carmen. Les personnes susceptibles d'avoir des informations permettant de retrouver la fillette sont invitées à appeler ce numéro de téléphone de la gendarmerie : 05.53.69.30.00.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Lot-et-Garonne Disparition Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants