1 min de lecture Faits divers

Lot-et-Garonne : il roule à 142 km/h et se justifie par un TOC

Un homme a été interpellé à 142 km/h sur une départementale. Il a expliqué aux gendarmes être victime d'un TOC qui l'oblige à rouler à 110 km/h hors agglomération.

Un panneau indiquant la présence d'un radar sur une route française (illustration)
Un panneau indiquant la présence d'un radar sur une route française (illustration) Crédit : PASCAL PAVANI / AFP
IMG_0047
Nicolas Scheffer

Il roulait à 142 km/h sur une route départementale, soit 60 km/h au dessus de la vitesse autorisée de 80, quand les forces de l'ordre l'ont interpellé.

Au niveau de Houeilles, dans le Lot-et-Garonne, les gendarmes du peloton interceptent l'automobiliste et sont stupéfaits par son excuse, vendredi 21 février. "Le conducteur déclare aux militaires conduire toujours à 110 km/h car il précise avoir un trouble obsessionnel du compulsif (TOC) au point de devoir conduire avec l'aiguille de son compteur droit devant, dans le sens de la marche", écrit la gendarmerie du département, dans un post sur Facebook repéré par La Dépêche du Midi.

Pourtant, au moment des faits, le conducteur explique ne pas avoir regardé l'aiguille, car il doublait un camion, ce qui expliquerait qu'il roulait à 142 plutôt que 110. Son permis de conduire a été confisqué par les gendarmes. L'individu risque 3 ans de retrait de permis, ainsi que 6 points en moins et une amende pouvant aller jusqu'à 1.500 euros.

Les gendarmes concluent leur billet par une pointe d'ironie : "Nous conseillons à toute personne victime de ce nouveau genre de TOC à ne pas prendre le volant et à consulter rapidement un spécialiste pour éviter tout comportement à risque sur la route et la mise en danger des autres usagers."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Sécurité routière Gendarmerie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants