1 min de lecture Justice

Levothyrox : Merck assigné en justice à Toulouse pour "préjudices corporels"

Le laboratoire pharmaceutique Merck a reçu une assignation à comparaître devant le Tribunal judiciaire de Toulouse dans l'affaire du Levothyrox.

Une boîte de Levothyrox (illustration).
Une boîte de Levothyrox (illustration). Crédit : DAMIEN MEYER / AFP
William Vuillez
William Vuillez
et AFP

Ce lundi 29 juin, une cinquantaine d'utilisateurs de la nouvelle formule du Levothyrox ont fait parvenir au laboratoire pharmaceutique Merck une assignation à comparaître devant le Tribunal judiciaire de Toulouse. Ils demandent des indemnisations pour préjudices corporels et défaut d'information, a indiqué leur avocate.

La semaine dernière, plus de 3.000 consommateurs de ce médicament avaient obtenu en appel à Lyon la reconnaissance d'un manque d'information du fabricant allemand Merck, avec une indemnisation de 1.000 euros au titre de préjudice moral. "Les victimes que je représente ont eu pendant plusieurs mois de graves effets secondaires, certains ont subi beaucoup d'examens, ont dû arrêter de travailler, etc", a affirmé à l'AFP Maître Stella Bisseuil, qui représente des consommateurs n'étant pas partie prenante de la procédure jugée à Lyon.

La nouvelle formule du médicament prescrit contre l'hypothyroïdie, modifiant certains de ses excipients afin d'apporter davantage de stabilité au produit, a été incriminée, entre mars 2017 et avril 2018, par quelque 31.000 patients souffrant de maux de tête, insomnies, vertiges, etc.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Santé Laboratoire
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants