1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Les infos de 12h30 - Enfants fauchés à Pontoise : l'émotion de la famille de la fillette dans le coma
2 min de lecture

Les infos de 12h30 - Enfants fauchés à Pontoise : l'émotion de la famille de la fillette dans le coma

Le père de la petite fille de 7 ans grièvement blessée après avoir été renversée par une moto lors d'un rodéo urbain s'est confié dimanche 7 août auprès de RTL.

Le commissariat d'Avignon, le 28 juin 2011 (archives).
Le commissariat d'Avignon, le 28 juin 2011 (archives).
Crédit : GERARD JULIEN / AFP
RTL Midi du 07 août 2022
00:30:50
RTL Midi du 07 août 2022
00:30:50
Julie Brault - édité par Florine Boukhelifa

L'émotion est toujours très vive à Pontoise, en région parisienne, après que deux enfants ont été grièvement blessés. Ces derniers ont été percutés par une moto en plein rodéo urbain dans la soirée du vendredi 5 août. La petite fille fauchée, âgée de sept ans, est dans le coma. RTL a pu rencontrer sa famille.

Au cinquième étage d'une tour d'immeuble, les mains tremblantes, le papa de la jeune victime, un homme d'une quarantaine d'années, est trop ému pour parler au micro. Ce dernier a passé ce dimanche deux heures au commissariat de Pontoise pour faire sa déposition et porter plainte contre le conducteur de la moto. Toute la famille est encore sous le choc et surtout en colère. "Cela arrive tout le temps ici, aujourd'hui c'est ma fille qui en paye le prix", a-t-il confié.

Selon les mots du père de famille, ce n'est pas la première fois que des enfants sont blessés au cours de rodéos urbains dans le quartier. "Quand est-ce que ça va s'arrêter ?", a-t-il martelé à plusieurs reprises. Peu après le drame, un jeune homme de 18 ans a reconnu les faits et été placé en garde à vue.

534 interventions pour des rodéos urbains depuis avril

"L'émotion est immense, c'est un quartier endeuillé et en colère", réagit la députée Renaissance du Val-d'Oise Émilie Chandleur. "Maintenant, c'est le temps de la justice qui va devoir s'ouvrir, car il s'agit d'une question de sécurité du quotidien, une priorité du gouvernement depuis 2018", ajoute celle selon qui ce qui met les habitants en colère est l'absence de "loi contre la bêtise et l'inconscience".

À lire aussi

Dans le Val-d'Oise, "nous avons une politique active pour lutter contre les rodéos urbains", assure la députée. Depuis le mois d'avril, "534 interventions, ciblées ou faites sur des appels citoyens" ont été menées, avec "40 personnes mises en cause et des véhicules saisis". "Il y a donc une intervention vraiment systématique, des condamnations et des saisies judiciaires".

Pour Émilie Chandleur, deux sujets se posent : "la prévention et la répression". Concernant le premier, "la loi d'août 2018 permet de sensibiliser dans les écoles ou encore de prononcer des travaux d'intérêt général pour que les condamnés puissent aller visiter des centres de réadaptation pour voir la gravité des blessures qu'ils occasionnent". Pour la répression, "des sanctions lourdes, des peines effectives, un déploiement d'un dispositif de surveillance par caméras dans certains quartiers et des actions de terrain de plus en plus importantes".

À écouter également dans ce journal

Incendies - Les pompiers du Morbihan ont été confrontés à une vingtaine de départs de feu samedi 6 août. Tous ont été fixés, après avoir parcouru 75 hectares de végétation.

Météo - La France sera traversée par une quatrième vague de chaleur dès lundi 8 août. Les températures grimperont notamment dans le sud et l'ouest du pays.

Football - La première journée de Ligue 1 se poursuit dimanche 7 août avec Toulouse-Nice à partir de 13 heures et Lille-Auxerre dès 15 heures. Les deux matchs sont à suivre sur RTL.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/