2 min de lecture Pompiers

Les actualités de 18h - Incendie à Paris : "C'était vraiment horrible", témoigne une rescapée

Les rescapés de l'incendie, encore très choqués, ont été pris en charge dans la salle des fêtes de la mairie du 11ème.

Des pompiers interviennent sur l'incendie d'un immeuble à Paris, le 22 juin 2019
Des pompiers interviennent sur l'incendie d'un immeuble à Paris, le 22 juin 2019 Crédit : JACQUES DEMARTHON / AFP
Vincent Serrano
édité par William Vuillez

Trois morts, 1 blessé grave, 27 blessés légers, dont 1 pompier, c'est le dernier bilan de l'incendie qui a ravagé ce samedi matin un immeuble du 11ème arrondissement de Paris, Rue de Nemours. Les habitants rescapés ont été pris en charge dans la salle des fêtes de la mairie du 11ème, où ils sont encore très choqués samedi soir.

Plusieurs d'entre eux discutent encore avec les médecins de la cellule psychologique mise en place par la mairie. Lisa-Marie en ressort après un entretien de 45 minutes. "En ouvrant les fenêtres il y avait des gens qui hurlaient et qui disaient que leur appartement était en feu. C'était très dur parce que tout le monde criait", explique-t-elle.

"On a eu de la chance d'être dans les premiers secourus par les pompiers. Les gens étaient apeurés, il y a une personne qui a sauté, c'était vraiment horrible", témoigne la jeune femme.

À écouter également dans ce journal

Manifestations - À Belfort, environ 5.000 personnes ont défilé samedi après-midi, en soutien aux salariés de General Electric menacés par un plan social. Un millier d'emplois sont concernés. Les commerçants de Belfort ont baissé leurs rideaux en signe de solidarité.

"Gilets jaunes" - Des "gilets jaunes" à Belfort, mais également partout en France pour l'acte 32 de la mobilisation. Il s'est surtout traduit par des dizaines de blocages de routes, de péages, de ronds-points. À St-Malo, des passagers pour l'Angleterre ont été déroutés vers Caen, Roscoff et Cherbourg. Des blocages à Disneyland Paris, à l'Ile-de-Ré ou encore à St-Avold en Moselle où un "gilet jaune" a été blessé par une voiture qui a forcé un barrage.

Météo - En France, le mot est dans tous les esprits :la canicule va s'installer juste après le week-end. Les températures devraient grimper sévèrement à partir de lundi, autour de 35 degrés. Elles redescendront peu la nuit, en tout cas pas en-dessous de 25 et contrairement à la canicule de 2003, il s'agira d'une chaleur humide.

Sport -
En Formule 1, c'est le Britannique Lewis Hamilton sur Mercedes qui partira dimanche en pôle position du Grand Prix de France, devant l'autre flèche d'argent, celle de son coéquipier Valteri Bottas. Elle devance la Ferrari de Charles Leclerc et la Red Bull Honda de Max Verstapen.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Pompiers Le journal Incendie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants