1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Législative dans le Doubs : les leçons à tirer
1 min de lecture

Législative dans le Doubs : les leçons à tirer

REPLAY - REPLAY INTÉGRAL – Au programme : quelles sont les leçons à tirer de la législative partielle dans le Doubs ? Que faut-il faire pour rétablir l'ordre à Marseille ?...

Marc-Oliver Fogiel
Marc-Oliver Fogiel
Crédit : Elodie Grégoire
"On refait le monde" du lundi 9 février 2015 - l'intégralité
32:53
Législatives du Doubs, qui sont les gagnants et les perdants ?
15:58
HSBC, la lutte contre l'évasion fiscale est-elle efficace ?
09:05
La Syrie et Marseille, même combat ?
07:50

On refait de monde avec :
- Hélène Pilichowski, journaliste,
- Roland Cayrol, politologue et directeur du Centre d'études et d'analyses (Cetan),
- Guillaume Perrault, grand reporter au Figaro,
- Alain Duhamel, éditorialiste politique à RTL.

Législative dans le Doubs : les leçons à tirer

La législative partielle qui a eu lieu dans le Doubs n'a pas été de tout repos. Elle a été le théâtre de plusieurs faits marquants :  la percée du Front national lors du premier tour, l'élimination du candidat de l'UMP, la victoire sur le fil du Parti socialiste...

Au lendemain du fameux scrutin, les réactions des politiciens fleurissent énormément. Ce matin, Manuel Valls a fustigé l'attitude de l'UMP et la ligne qu'il a adopté pour l'élection de dimanche dernier. "Le ni-ni n'est pas une position responsable quand il s'agit des valeurs de la République", a déclaré le Premier ministre. Entre les deux tours de la législative, le parti de droite s'est en effet accordé pour appeler ses électeurs à voter blanc ou à s'abstenir.

À l'approche des élections départementales, quelles sont les leçons à tirer de cette élection législative partielle dans le Doubs ?

À lire aussi

Roland Cayrol est assez d'accord avec les propos tenus ce matin par le Premier ministre. Il estime que c'est incompréhensible qu'un grand parti gouvernemental comme l'UMP puisse appeler ses partisans à ne pas voter. 

S'il y a réellement un ennemi principal d'un parti politique dans un scrutin, le devoir de ses partisans est de voter contre lui. Il est donc indispensable que l'UMP sache ce qu'il doit faire et donner des orientations claires lors des prochaines élections.

Roland Cayrol, politologue et directeur du Centre d'études et d'analyses (Cetan)
RTL vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/