2 min de lecture Animaux

Landes : un sexagénaire poursuivi pour avoir braconné plus de 10.000 oiseaux

VU DANS LA PRESSE - Ces 10.000 oiseaux d'espèces issus protégées ont été braconnés entre 2011 et 2019 et ont rapporté 50.000 euros à cet homme de 68 ans. Il sera jugé en septembre avec trois de ses plus gros acheteurs.

Des moineaux (illustration)
Des moineaux (illustration) Crédit : AFP / Alain Jocard
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
Journaliste

C'est la fin d'un mystère qui aura duré plus de huit ans. Dans les Landes, un homme de 68 ans sera jugé en septembre prochain par le tribunal de Dax pour des faits de braconnage entre 2011 et 2019 . Plus de 10.000 oiseaux d'espèces protégées, dont des passereaux, des rouges-gorges ou encore des moineaux, sont concernés. Trois de ses plus gros acheteurs, dont il avait conservé les noms dans un carnet, seront également jugés. 

Cette affaire a commencé en 2015 après le signalement des agents de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage concernant son braconnage à la matoleFrance Bleu Gascogne précise que la gendarmerie locale a alors décidé de le faire suivre en installant une balise GPS sous sa voiture. Une méthode qui permettra de l’interpeller quatre ans plus tard, le jeudi 19 décembre 2019.

Lors de la perquisition de son domicile, les forces de l'ordre découvrent des carnets de compte où sont inscrits le nom de ses acheteurs, sous des surnoms. Dix ont été répertoriés et huit d'entre eux ont été identifiés par les enquêteurs. L’un d’eux, qui aurait acheté plus de mille oiseaux, serait un ancien international français du XV de France et ancien joueur de l’US Dax.

Déjà condamné à deux reprises pour des faits similaires

L'homme de 68 ans a reconnu les faits et fait savoir qu'il avait braconné plus de 10.000 oiseaux au total. Passionné de tauromachie et de corridas, le braconnier présumé a expliqué aux gendarmes qu’il avait besoin d’argent pour financer des voyages réguliers en Espagne. Depuis le début de son trafic en 2011, il aurait ainsi pu gagner 50.000 euros en revendant ses oiseaux par des brochettes de cinq.

À lire aussi
Un moustique tigre moustiques
Le moustique tigre se répand de plus en plus en France

Déjà connu de la justice pour des faits similaires et condamné deux fois, il devra donc répondre de ses actes devant la justice. Sur les 10.000 oiseaux répertoriés par la justice, seuls 8.500 peuvent être pris en compte car les faits sont prescrits pour les animaux braconnés entre 2011 et 2013.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Animaux Oiseaux Landes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants