1 min de lecture Homophobie

La chanteuse Hoshi porte plainte pour harcèlement lesbophobe et menaces de mort

L'artiste a subi une vague d'insultes lesbophobes après avoir embrassé une femme sur la scène des Victoires de la musique.

Hoshi embrassant une jeune femme sur la scène des Victoires de la musique 2020.
Hoshi embrassant une jeune femme sur la scène des Victoires de la musique 2020. Crédit : Alain JOCARD / AFP
Maeliss
Maeliss Innocenti et AFP

La chanteuse Hoshi a porté plainte ce mercredi 11 mars pour harcèlement et menaces de mort, après avoir été victime d'une vague d'insultes et commentaires lesbophobes sur les réseaux sociaux

Hoshi a commencé à être harcelée en ligne après avoir embrassé une femme sur la scène des 35e Victoires de la musique, à la fin de sa prestation sur son titre Amour censure, qui dénonce l'homophobie et la Manif pour tous en France.

La plainte vise notamment les faits de harcèlement moral et sexuel "en meute", "menaces de mort et de viols", injures aggravées et provocation à la haine. "Cette plainte illustre combien ce harcèlement est une violence. Ce sont des violences. Le but de cette plainte, c'est à la fois d'y mettre fin, mais aussi d'identifier les auteurs", a déclaré Me Eric Morain, l'avocat de la chanteuse.


Les violences verbales et les menaces sont allées très loin : "Ils ont retrouvé son adresse, menacé de la tuer, de faire du mal à sa famille et à ses fans. Il y a également eu des tentatives de piratage de ses comptes", a dénoncé Gia Martinelli, son agente.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Homophobie Faits divers Enquête
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants