1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. L'ancien conseiller de Hollande Faouzi Lamdaoui jugé début octobre
1 min de lecture

L'ancien conseiller de Hollande Faouzi Lamdaoui jugé début octobre

L'ancien conseiller du Président est soupçonné d'avoir perçu en 2007 et 2008 d'Alpha Distributions une rémunération supérieure à celle qu'il a déclarée.

Faouzi Lamdaoui, le 9 mai 2012 à Paris.
Faouzi Lamdaoui, le 9 mai 2012 à Paris.
Crédit : FRED DUFOUR / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Soupçons de fraude à la TVA et de fraude à l'impôt sur les sociétés, rémunération supérieure à celle qu'il a déclarée, utilisation de faux et usage de faux, l'ancien conseiller de François Hollande Faouzi Lamdaoui, forcé de démissionner en décembre dernier, sera jugé les 5 et 6 octobre prochains au tribunal correctionnel de Paris. 

Au cœur de cette affaire, une société de transport, Alpha Distributions, devenue par la suite Alpha, en cessation d’activité depuis le 30 juin 2012 et définitivement radiée en mars 2014. L'accusation considère que Faouzi Lamdaoui - qui en était officiellement salarié - était en réalité le gérant de fait de cette société dont le principal client était un laboratoire photographique. Un de ses frères est également cité à comparaître pour "blanchiment d'abus de biens sociaux". Il était titulaire d'un compte sur lequel ont été versées des sommes provenant d'Alpha Distributions. 

La République exemplaire de François Hollande a du plomb dans l'aile

Deux semaines avant Faouzi Lamdaoui, le secrétaire d’État aux Anciens combattants Kader Arif, soupçonné de favoritisme dans un dossier d'attribution de marchés publics, avait quitté ses fonctions. Avant eux, plusieurs membres de l'équipe de François Hollande ont été touchés par des affaires judiciaires, tels l'ancien ministre du Budget Jérôme Cahuzac, renvoyé en correctionnelle pour son compte caché en Suisse, l'éphémère secrétaire d'Etat Thomas Thévenoud, visé par une enquête pour fraude fiscale, ou encore le conseiller Aquilino Morelle, visé par une enquête pour prise illégale d'intérêts qui a été classée sans suite. 
Accusée d'avoir dissimulé des informations dans ses déclarations de patrimoine et d'intérêts lorsqu'elle était au gouvernement, l'ancienne ministre de la Francophonie, Yamina Benguigui, doit quant à elle être jugée le 8 juillet.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.