2 min de lecture Jura

Jura : un homme se suicide avec l'arme d'un gendarme

L'homme de 38 ans qui tenait des propos incohérents a réussi à s'emparer de l'arme d'un gendarme volontaire qui le surveillait.

Une patrouille de gendarmerie (illustration)
Une patrouille de gendarmerie (illustration) Crédit : MYCHELE DANIAU / AFP
Christophe Guirard et AFP

C'est alors qu'un gendarme le surveillait après l'avoir maîtrisé qu'un homme de 38 ans qui s'était scarifié est parvenu à s'emparer de son arme pour mettre fin à ses jours. Le drame s'est passé à Salins-les-Bains mardi 7 août, a-t-on appris auprès du parquet de Lons-le-Saunier. Une enquête pour recherche des causes de la mort a été ouverte, qui privilégie "la thèse du suicide", a indiqué le procureur, Jean-Luc Lennon.

"Il n'y a pas eu d'erreur des gendarmes", a ajouté le procureur. Une autopsie est prévue vendredi 10 août et des analyses toxicologiques vont être réalisées pour déterminer si l'homme, qui n'avait pas d'antécédent psychiatriques, avait consommé des stupéfiants, eu égard à son comportement. 

Mardi 7 août dans la matinée, l'homme a quitté son domicile de Pontarlier (Doubs) armé d'un couteau avec lequel il s'était scarifié le torse et les bras. L'individu, qui ne s'était pas présenté à son travail depuis la veille, a ensuite volé une voiture et pris la direction de Salins-les-Bains pour une raison inconnue.

À lire aussi
Orages de grêle (image d'illustration). le journal
Les actualités de 18h : orage de grêle dans le Jura

Après un accident matériel, il a tenté en vain de dérober un second véhicule, où il a abandonné son couteau, puis est monté, en sang, à bord d'une voiture de la gendarmerie conduite par un adjoint volontaire, en tenant des propos incohérents. "Il disait: 'ils veulent me tuer'", a relaté le procureur.

L'homme avait tenu des propos suicidaires

Le gendarme, qui était seul et qui avait appelé des renforts, a dû sortir son arme et faire les sommations d'usage lorsque l'homme l'a menacé avec un morceau de bois. À l'arrivée de deux gendarmes réservistes, le trentenaire s'était calmé et assis par terre. Mais lorsqu'un des deux réservistes s'est éloigné pour accueillir une patrouille de la gendarmerie arrivée en renfort, il s'en est pris à celui qui était resté sur place, l'a frappé et l'a fait tomber.

"Le gendarme adjoint volontaire est intervenu pour le maîtriser, mais l'homme a saisi son arme de dotation et l'a retournée contre lui", a précisé Jean-Luc Lennon. "Il a tiré un seul coup de feu, à la tempe", a-t-il dit. L'homme, connu pour du trafic de stupéfiants et une conduite en état d'ébriété, avait tenu ces derniers temps des propos suicidaires auprès de son entourage. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jura Faits divers Gendarmerie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7794368538
Jura : un homme se suicide avec l'arme d'un gendarme
Jura : un homme se suicide avec l'arme d'un gendarme
L'homme de 38 ans qui tenait des propos incohérents a réussi à s'emparer de l'arme d'un gendarme volontaire qui le surveillait.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/jura-un-homme-se-suicide-avec-l-arme-d-un-gendarme-7794368538
2018-08-08 16:10:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/eB5KYjdAeqYzPYZTpPvuRw/330v220-2/online/image/2018/0220/7792350168_une-patrouille-de-gendarmerie-illustration.jpg