2 min de lecture Jean-Luc Lahaye

Jean-Luc Lahaye : ce que l'on sait de l'enquête

Jean-Luc Lahaye est convoqué pour "corruption de mineurs" pour des faits qui remontent à 2013. Son avocat a mis en avant "le métier de chanteur de charme populaire" de l'artiste.

Le chanteur Jean-Luc Lahaye
Le chanteur Jean-Luc Lahaye
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Jean-Luc Lahaye est appelé à comparaître devant le tribunal pour "corruption de mineurs" de moins de 15 ans, pour des faits qui remontent à 2013. 

Des photos de filles dénudées

La police a retrouvé la trace de plusieurs conversations sur Facebook où le chanteur mise sur son ancienne gloire pour obtenir des faveurs de la part de jeunes filles. Plusieurs dizaines de photos d'adolescentes dénudées ont aussi été retrouvées par la police judiciaire. 

De son côté, le chanteur conteste ces accusations. Son avocat explique, dans un communiqué, que si photos il y a eu, elles lui ont été envoyées sans qu'il ne demande quoi que ce soit. Il répète ne pas être responsable de toutes ces sollicitations. 

Déjà condamné en 2007

À lire aussi
Tanguy Pastureau Jean-Luc Lahaye
Tanguy Pastureau : Jean-Luc Lahaye, symbole de la fracture

Jean-Luc Lahaye met en cause le réseau social Facebook, qui a "mis en alerte la police", après des messages échangés avec une mineure. Cependant, Facebook dément avoir alerté la police, explique 20 Minutes qui a contacté le site. 

Déjà condamné début 2007 à 10.000 euros d'amende pour avoir eu des relations sexuelles avec une mineure de moins de 15 ans, Jean-Luc Lahaye se dit "victime de préjugés par rapport à un passé". "Je suis également victime de toutes mes déclarations que j'ai pu faire concernant les filles (...) Je n'ai jamais eu d'addiction ni d'attirance pour les mineurs. Ça ne m'intéresse pas. La France sait depuis toutes ces années que ma préférence, évidemment, va pour la tranche d'âge 18/35 ans, plutôt que 65 ans. Je l'avoue, je le reconnais : je ne pense pas que ce soit un crime ni un problème d'immoralité", ajoute-t-il 

Un faux profil Facebook ?

"Cette fille communiquait avec moi sous un faux profil en tant que fille majeure. Elle a changé souvent de profil avec le même prénom, ce qui a semé une confusion", explique le chanteur. Il comparaîtra le 23 mars prochain. De son côté, Jean-Luc Lahaye assure que son "matériel informatique a été saisi et analysé", mais que les enquêteurs n'auraient découvert "que des photos de famille"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Jean-Luc Lahaye Faits divers Pédophilie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7776587921
Jean-Luc Lahaye : ce que l'on sait de l'enquête
Jean-Luc Lahaye : ce que l'on sait de l'enquête
Jean-Luc Lahaye est convoqué pour "corruption de mineurs" pour des faits qui remontent à 2013. Son avocat a mis en avant "le métier de chanteur de charme populaire" de l'artiste.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/jean-luc-lahaye-ce-que-l-on-sait-de-l-enquete-7776587921
2015-02-13 21:56:11
https://cdn-media.rtl.fr/cache/DfxTHlIcPc5Kr1bPF9RahA/330v220-2/online/image/2015/0213/7776579334_le-chanteur-jean-luc-lahaye.jpg