1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Jacques Rançon : le "Tueur de Perpignan" avoue un viol et un assassinat commis en 1986
1 min de lecture

Jacques Rançon : le "Tueur de Perpignan" avoue un viol et un assassinat commis en 1986

Condamné en 2018 à la réclusion criminelle à perpétuité pour le viol et le meurtre de deux jeunes femmes à Perpignan à la fin des années 90, Jacques Rançon a avoué le viol et l'assassinat d'Isabelle Mesnage, commis en 1986.

Jacques Rançon, pendant son procès aux assises de Perpignan
Jacques Rançon, pendant son procès aux assises de Perpignan
Crédit : RAYMOND ROIG / AFP
Esther Serrajordia & AFP

Jacques Rançon, "le tueur de la gare de Perpignan" a avoué jeudi 20 juin, lors de sa garde à vue, le viol et l'assassinat d'Isabelle Mesnage, commis en 1986, près d'Amiens. Il a  immédiatement été mis en examen

"Ce jour 20 juin 2019, Jacques Rançon a été déféré au tribunal de grande instance de Béziers et mis en examen des chefs d'assassinat et de viol par les deux magistrats instructeurs amiénois. Lors de l'interrogatoire de première comparution, il a réitéré ses aveux", a déclaré dans un communiqué la procureure adjointe de la République, Anne-Laure Sandretto. 

Jacques Rançon est en garde à vue depuis mardi 18 juin. Condamné en 2018 à la réclusion criminelle à perpétuité pour deux viols et deux assassinats, l'ancien cariste-magasinier a été extrait de sa prison de Béziers, où il purge sa peine. Il a été interrogé par les gendarmes de la section de recherches d'Amiens au sujet du meurtre non élucidé d'Isabelle Mesnage. Le corps de la jeune informaticienne a été retrouvé en 1986, dans la Somme.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/