1 min de lecture Faits divers

Institutrice poignardée à mort : la meurtrière sera internée

Le procureur de la République d'Albi a annoncé que la meurtrière d'une institutrice en pleine classe serait hospitalisée d'office en psychiatrie.

Les secours devant l'école d'Albi où une enseignante a été mortellement poignardée par une mère d'élève, le 4 juillet 2014.
Les secours devant l'école d'Albi où une enseignante a été mortellement poignardée par une mère d'élève, le 4 juillet 2014. Crédit : ERIC CABANIS / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

La mère d'une élève qui a poignardé une enseignante dans une école primaire d'Albi ce vendredi 4 juillet au matin va être hospitalisée d'office en psychiatrie, a annoncé le procureur de la République d'Albi.

"De façon immédiate, la mise en cause va être placée en milieu psychiatrique sous contrainte", a déclaré le procureur, Claude Derens. "L'auteure présumée des faits, lorsqu'elle a été arrêtée, n'était pas en train de fuir et marchait semble-t-il paisiblement dans la rue (près de son domicile). En raison des déclarations peu cohérentes qu'elle a faites dès le début de sa garde à vue, j'ai requis deux experts pour un examen psychiatrique", a expliqué en préambule le procureur. Cette expertise conclut à l'existence de "troubles mentaux sévères sous forme d'idées délirantes de persécution", a poursuivi le magistrat. Au moment des faits, "il existait un état de décompensation psychiatrique", a-t-il souligné, ce qui signifie des "troubles psychiques ayant aboli son discernement au sens de l'article 122-1 du Code pénal".

Les faits se sont déroulés à l'ouverture des classes dans l’école élémentaire Édouard-Herriot, devant les élèves. L’institutrice a été attaquée dans l’enceinte de l’école par une femme de 47 ans déjà connue des services de police pour délaissement d’un mineur de 15 ans et non-signalement de disparition de mineur pour empêcher ou retarder les recherches (des faits qui remontent à janvier 2014). Grièvement blessée, la victime est morte peu avant 11 heures. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Faits divers Tarn
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants