2 min de lecture Insécurité

Aubervilliers : la tension monte dans la communauté asiatique après les nombreuses agressions

Face aux agressions quasi-quotidiennes, certains membres de la communauté s'organisent, faisant craindre des risques de conflit.

La communauté chinoise manifestant, dimanche 21 juin à Aubervilliers, contre les violences qu'elle dit subir.
La communauté chinoise manifestant, dimanche 21 juin à Aubervilliers, contre les violences qu'elle dit subir. Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Paul Véronique
Paul Véronique
Journaliste

La tension monte au sein de la communauté asiatique. Les agressions visant les membres de la diaspora ont atteint leur point d'orgue avec la mort de Chaolin Zhang après son passage à tabac à Aubervilliers. Alors qu'il marchait dans la rue l'homme a été agressé le 7 août dernier par trois individus qui voulaient lui voler son sac. Roué de coups, le couturier de 49 ans avait fini par s'écrouler au sol avant de décéder cinq jours plus tard.

Ses agresseurs, trois jeunes, dont deux mineurs ont été retrouvés à la fin du mois d'août grâce à un renseignement anonyme et des images de vidéosurveillance. "On entend souvent dire que les Chinois ont beaucoup d'argent", aurait déclaré l'un d'eux en garde à vue, rapporte Le Point. Il semble bien là toucher du doigt la raison motivant la flambée des violences. En avril dernier, Taki Zhang, porte-parole du Conseil représentatif des associations asiatiques de France (CRAAF), déclarait déjà à l'AFP : "Beaucoup d'Asiatiques sont agressés parce qu'on dit qu'ils ont de l'argent sur eux, qu'ils ont de beaux sacs, etc." 

Un climat anxiogène

"Il y a un sentiment d'impunité dans certaines parties de la ville", a déclaré la maire d'Aubervilliers, Mériem Derkaoui lors d'une conférence de presse le 29 août. Face à ce climat anxiogène la communauté s'organise. Plusieurs familles ont par exemple déjà mis en place des navettes pour sécuriser les trajets jusqu'au métro, une pratique encore inconcevable il y a quelques années. Des habitants ont aussi pris l’initiative de monter des gardes pour intervenir en cas de problème signalé par téléphone.

À lire aussi
Grenoble sous la pollution le 14 mars 2014. isère
Grenoble est "un Chicago français", dénonce un syndicat policier

"Ce que l'on redoute, c'est que les agressions tournent au conflit communautaire. Il ne faudrait pas que la communauté asiatique vienne à se rebeller", confiait dans les colonnes de Libération, la maire d'Aubervilliers, ce vendredi 2 septembre. Contacté par RTL.fr, son cabinet a appelé les habitants à faire confiance aux autorités. "Il faut laisser faire la justice", réitère-t-on dans l'équipe municipale.

Des renforts promis

Une inquiétude des autorités qui se justifie dans les faits. Jeudi 1er septembre, sept hommes d'origine chinoise ont comparu pour violence avec arme, devant le tribunal correctionnel de Bobigny. Dans cette affaire qui a été renvoyée au 1er juin 2017, ils ont passé à tabac et poignardé un individu qui avait tenté d'agresser l'un des leur. Gravement blessé, l'homme s'était vu prescrire 14 jours d'ITT (interruption temporaire de travail), après avoir reçu trois coups de couteau dans le dos, rapporte Le Parisien

Mériem Derkaoui pointe le nombre insuffisant de policiers pour assurer la sécurité. "Les effectifs au commissariat d'Aubervilliers sont identiques à ceux que nous avions il y a 15 ans (...) 150 agents", avait-elle déploré en conférence de presse. Si Bernard Cazeneuve a promis mi-août de "renforcer davantage les effectifs de la police à Aubervilliers", cela ne semble pas avoir convaincu la maire qui explique qu'il faudrait au minimum doubler le nombre de policiers. Pour exprimer leur mécontentement à l'égard d'une situation qui semble se dégrader de jour en jour, des membres de la communauté asiatique de la ville ont prévu de manifester le dimanche 4 septembre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Insécurité Seine-Saint-Denis Racisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7784704661
Aubervilliers : la tension monte dans la communauté asiatique après les nombreuses agressions
Aubervilliers : la tension monte dans la communauté asiatique après les nombreuses agressions
Face aux agressions quasi-quotidiennes, certains membres de la communauté s'organisent, faisant craindre des risques de conflit.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/insecurite-la-tension-monte-dans-la-communaute-asiatique-apres-les-nombreuses-agressions-7784704661
2016-09-02 16:06:27
https://cdn-media.rtl.fr/cache/7Otcvm7GmTlmIzuKtNKbxg/330v220-2/online/image/2016/0822/7784536041_000-fg7zz.jpg