1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. INFO RTL - Tentative de féminicide à Blois : le policier qui n'a pas pris la plainte devrait être renvoyé en conseil de discipline
2 min de lecture

INFO RTL - Tentative de féminicide à Blois : le policier qui n'a pas pris la plainte devrait être renvoyé en conseil de discipline

Info RTL L’IGPN a bouclé l’enquête administrative ouverte après une tentative de féminicide à Blois en décembre dernier. Un fonctionnaire de police avait refusé de prendre la plainte d’une jeune femme. Quelques heures plus tard, elle était rouée de coups par son ex-compagnon. L’IGPN a proposé à la hiérarchie du policier de le sanctionner en conseil de discipline.

IGPN (logo)
IGPN (logo)
Crédit : STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Guillaume Chieze

Le fonctionnaire de police qui a refusé de prendre la plainte d'une jeune femme de 24 ans le 13 décembre dernier devrait passer devant le conseil de discipline. C'est en tout cas la conclusion de l'enquête de l'IGPN qui a été rendue au début du mois de janvier. La police des polices a estimé que ce major proche de la retraite avait commis une faute professionnelle.
 
Devant le conseil de discipline, ce fonctionnaire encourt une sanction pouvant aller du simple avertissement à la révocation. C’est désormais au Directeur Général de la Police Nationale de valider ou non son passage en conseil de discipline.
 
Par ailleurs, si l’enquête de l’IGPN a conclu à l’existence d’une faute professionnelle de la part du policier, elle n’a en revanche pas révélé de possible infraction pénale concernant cet homme.
 
Rappelons que depuis les faits, le policier est suspendu par sa hiérarchie. Cette suspension peut durer jusqu’à 4 mois. Le major avait déjà été sanctionné en août dernier pour "manque de diligence dans la poursuite d'une enquête", il avait reçu un avertissement de la part de sa hiérarchie.

La victime est toujours hospitalisée dans le coma et une enquête de la PJ est en cours concernant la violente agression qu’elle a subie de la part de son ex-compagnon qui a été placé en détention provisoire. Ce 13 décembre, elle s'était rendue au commissariat pour déposer plainte contre lui, le major lui avait dit de repasser le lendemain. Deux heures plus tard, elle avait été rouée de coups devant chez elle.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire