1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. INFO RTL - Ocean Viking : tous les migrants du bateau ont quitté la zone d'attente de Giens
1 min de lecture

INFO RTL - Ocean Viking : tous les migrants du bateau ont quitté la zone d'attente de Giens

Info RTL Le dispositif policier mis en place après l'arrivée du bateau de SOS Méditerranée a été levé. Sur 234 migrants, 2 ont été expulsés, 2 sont expulsables, tous les autres ont été accueillis en France.

Des réfugiés à bord de l'Ocean Viking, le 10 novembre 2022
Des réfugiés à bord de l'Ocean Viking, le 10 novembre 2022
Crédit : Vincenzo Circosta / AFP
Thomas Prouteau & Célestin Bougère

Treize jours après l'arrivée de l'Ocean Viking à Toulon, les derniers migrants ont quitté ce matin la zone d'attente temporaire créée sur la presqu'ile de Giens d'après les informations de RTL, confirmées de sources policière et associative. Le centre de vacances n'est plus gardé, le dispositif a été levé, et les deux derniers migrants, deux Bangladais, ont été transférés vers la zone d'attente de Marseille-le Canet dans l'attente de leur expulsion prévue le 27 novembre.

Ces deux derniers rescapés ont épuisé leurs recours et n'ont pas fait appel de la prolongation de leur maintien en zone d'attente, ils devraient donc être effectivement éloignés. Deux Maliens avaient été éloignés en milieu de semaine. Au total ce sont donc quatre personnes en tout qui seront renvoyés vers leur pays, bien loin des 44 annoncées par le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin.

Tous les autres rescapés de l'Ocean Viking ont été accueillis en France après les différentes décisions rendues par l'Ofpra et par les tribunaux. D'après nos informations, environ 150 adultes sont toujours hébergés dans le dispositif national d'accueil, une trentaine d'autres l'ont quitté. Certains pour gagner l'Allemagne d'après une source au fait du dossier, notamment des Syriens qui tentent de rejoindre leurs familles par leurs propres moyens. On ne connait pas à ce jour le nombre de rescapés qui ont déposé une demande d'asile en France. Ceux qui disposaient d'un visa de huit jours pour déposer une demande d'asile sont donc potentiellement dans l'illégalité mais aucun bilan précis n'est encore disponible.

Concernant les mineurs, 18 ont été répartis dans différents départements où ils vont être pris en charge par l'Aide sociale à l'enfance, 26 avaient ont quitté leurs foyers du Var dès le début de semaine.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire