1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Indre-et-Loire : des chômeurs victimes d'une arnaque à la fausse offre d'emploi
1 min de lecture

Indre-et-Loire : des chômeurs victimes d'une arnaque à la fausse offre d'emploi

Depuis environ six mois, des dizaines voire des centaines de chômeurs ont été victimes de cette escroquerie. Une mise en garde a été lancée par le commissariat de Tours et Pôle emploi.

Une agence Pôle Emploi à Armentières (Nord) le 27 août 2014 (illustration).
Une agence Pôle Emploi à Armentières (Nord) le 27 août 2014 (illustration).
micros
La rédaction numérique de RTL

Ils sont des dizaines voire des centaines de personnes concernées. Des chômeurs ont été victimes d'une arnaque à la fausse offre d'emploi dans le département de l'Indre-et-Loire. Le stratagème mis en place concerne essentiellement le secteur des services, avec des offres déposées sur des sites d'annonces entre particuliers.

Selon les informations de France Bleu Touraine, les offres d'emploi sont parfaitement rédigées et affichent parfois le logo de Pôle Emploi. Les candidats peuvent alors prendre contact par téléphone ou par mail avec le recruteur. Rapidement, ce dernier propose d'envoyer un chèque de 1.000 ou 2.000 euros à "l'employé" afin qu'il puisse s'acheter du matériel.

Mais le nouvel employé reçoit en réalité un chèque d'un montant supérieur de quelques centaines d'euros. Une "faute" commise par le comptable, selon les propos du recruteur. Un trop perçu que le demandeur d'emploi est contrat de rembourser rapidement. Le piège se referme alors à ce moment-là. Grâce à l'utilisation d'un virement par carte prépayée, les faux recruteurs peuvent aisément récupérer l'argent en liquide tandis que les chômeurs ne peuvent évidemment encaisser les chèques initiaux, généralement falsifiés ou volés.

Jusqu'à cinq plaintes par semaine ont été déposées au commissariat de Tours durant ces six derniers mois, selon la radio locale. De leur côté, les escrocs demeurent toujours introuvables. Les forces de l'ordre et Pôle emploi appelle à la vigilance.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/