1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Incendies, vols, tentatives de déraillement... Un jeune homme écroué dans la Drôme
1 min de lecture

Incendies, vols, tentatives de déraillement... Un jeune homme écroué dans la Drôme

Un homme de 20 ans et deux complices présumés ont été interpellés en novembre dernier, puis écroués pour une série de délits d'un préjudice total de 3,5 millions d'euros.

Une patrouille de gendarmerie (illustration)
Une patrouille de gendarmerie (illustration)
Crédit : MYCHELE DANIAU / AFP
Christophe Guirard

Tout aurait commencé pour l'individu par l'incendie de la maison de sa mère, en 2015, à Arles (Bouches-du-Rhône). L'homme de vingt ans, aidé par deux complices, aurait ensuite commis depuis une impressionnante série de délits allant de l'incendie au vol en passant par des tentatives de déraillement de trains, comme le raconte Le Parisien. "C'est en août dernier lors de l'incendie d'une maison à Pierrelatte que nous avons noté le comportement suspect d'un individu ; j'ai eu le sentiment de mettre le doigt sur quelque chose d'anormal et nous avons déroulé les événements", a ainsi raconté au quotidien un officier de gendarmerie en charge de l'enquête.

Pierrelatte (Drôme) est en effet la ville où l'habitude le jeune homme soupçonné par les enquêteurs. D'autres délits commis dans le Vaucluse, le Gard et les Bouches-du-Rhône font également l'objet d'investigations, laissant deviner un lien entre ces affaires. La gendarmerie de la Drôme et la police judiciaire de Lyon finissent par resserrer leur filet autour de l'individu et de deux complices, interpellés tous les trois en l'espace de quelques jours les 13 et 19 novembre.

Il s'avère que les trois hommes sont derrière des dizaines d'incendies de véhicules, dont des camions et deux bus scolaires, et de vols. En garde à vue, l'homme a également reconnu avoir tenté de faire dérailler des trains cette année en déposant une poutre sur des rails, dans laquelle sont rentrés un TER et un train de marchandises, toujours à Pierrelatte. Selon les enquêteurs, la plupart de ces délits ont été perpétrés par "amusement" et par "curiosité", l'homme ayant été vu à plusieurs reprises sur les lieux de ses méfaits lors de l'intervention des services de secours et des forces de l'ordre. La facture totale de ces actes approche la somme de 3,5 millions d'euros.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/