1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Incendie à Paris : la piste criminelle privilégiée
1 min de lecture

Incendie à Paris : la piste criminelle privilégiée

La brigade criminelle de la PJ de Paris a été saisie de l'enquête sur l'incendie survenu dans la nuit dans le 18e arrondissement.

Des pompiers interviennent sur les lieux d'un incendie à Paris, mercredi 2 septembre 2015
Des pompiers interviennent sur les lieux d'un incendie à Paris, mercredi 2 septembre 2015
Crédit : Kenzo Tribouillard / AFP
La rédaction numérique de RTL & AFP

Huit personnes, dont deux enfants, sont mortes ce mercredi 1er septembre au petit matin dans l'incendie d'un immeuble dans le nord de Paris, le plus grave depuis 2005 dans la capitale, où une vague de feux avait fait une cinquantaine de morts. La piste criminelle semble privilégiée. Le parquet de Paris a en effet dit à l'AFP avoir chargé la brigade criminelle de la police judiciaire parisienne de l'enquête.

Deux départs de feu se sont succédé, à deux heures d'intervalle dans la nuit de mardi à mercredi, dans ce même immeuble, et il y a donc eu "deux interventions différentes à la même adresse", à 02H23 et 04H30, a dit sur place un porte-parole des pompiers de Paris, le commandant Gabriel Plus. Le premier était un feu de papiers "limité". "Il est évident que quand on a deux appels dans la même nuit, on ne peut pas ignorer que ça peut être un acte de malveillance", a ajouté à ses côtés le porte-parole du ministère de l'Intérieur, Pierre-Henry Brandet.

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, qui s'est rendu sur les lieux, a déploré un "bilan très lourd : huit morts, quatre blessés qui sont encore en urgence relative". Parmi les personnes décédées, deux se sont défenestrées face à la progression des flammes, les autres sont mortes intoxiquées, selon les pompiers.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/