1 min de lecture Faits divers

Il tue ses parents et se jette sous un train

Un jeune homme de 23 ans a mis fin à ses jours après avoir tué ses parents.

Une voiture de police (illustration)
Une voiture de police (illustration) Crédit : AFP / PHILIPPE HUGUEN
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

Un jeune homme de 23 ans s'est suicidé en se jetant sous un train à La Seyne-sur-Mer (Var), peu de temps après avoir tué ses parents à l'arme blanche dans leur maison.

"Avant-hier (mardi), les gendarmes ont été informés qu'un individu se jetait sur les véhicules sur une route près de Bandol", a expliqué à l'AFP le procureur de la République de Toulon, Xavier Tarabeux. Après ce signalement, le jeune homme s'est rendu à la gare de la Seyne-sur-Mer, à quelques kilomètres, où il s'est jeté sous un TGV.

Les gendarmes, qui se rendaient au domicile de ses parents, à Saint-Cyr-sur-Mer, à une vingtaine de kilomètres, pour les informer du suicide de leur fils, y ont ensuite découvert le père et la mère du jeune homme tués à l'arme blanche, a poursuivi  Tarabeux.

"Les investigations établissent que ce jeune homme s'est suicidé après avoir commis ce double parricide", a ajouté le procureur. "On est en train d'établir le déroulement précis de la soirée de mardi", a-t-il poursuivi. Le jeune homme de 23, chauffeur routier, était en arrêt maladie et des anxiolytiques ont été découverts à son domicile -il vivait dans une dépendance de la maison principale de ses parents-, a encore précisé Tarabeux.

À lire aussi
Haute-Garonne
Haute-Garonne : appel à témoins après la disparition d'une jeune fille de 12 ans

Son père était retraité et sa mère auxiliaire de vie.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants