1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Homme lynché dans les Alpes-Maritimes : à l'Escarène, deux versions s'affrontent
1 min de lecture

Homme lynché dans les Alpes-Maritimes : à l'Escarène, deux versions s'affrontent

TÉMOIGNAGES - Le soir du 12 octobre, un père de famille a été battu à mort dans le village de l'Escarène. Certains habitants le soupçonnaient d'avoir commis un cambriolage.

Le village de l'Escarène dans les Alpes-Maritime
Le village de l'Escarène dans les Alpes-Maritime
Crédit : Capture Google Street View
Alpes-Maritimes : ce que l'on sait sur le lynchage à mort d'un homme
00:01:34
Maxime Levy & Michaël Lefebvre - édité par Nicolas Barreiro

L'affaire reste encore entourée de mystères. Pourquoi un homme a-t-il été lynché à mort dans le village d'Escarène, dans l'arrière-pays niçois à la mi-octobre ? Est-ce vraiment parce que les villageois le soupçonnaient d'un vol ? Une enquête est ouverte mais aucune mise en examen à l'heure actuelle.

La nuit était déjà tombée le mercredi 12 octobre lorsque Muguette se trouve chez elle. Elle allume la télévision dans sa chambre et sent une présence dans l'autre pièce. "J'ai vu passer une ombre. Je suis venue dans la salle à manger et j'ai crié : 'Qu'est-ce que vous faites ici ?'", témoigne-t-elle. 

"Il a pris et il est parti. Mais, il avait déjà pris la carte bleue et la monnaie dans le porte-monnaie, il y avait 45 euros", précise Muguette. "Les jeunes qui ont entendu sont tous partis en bas, ils l'ont poursuivi".

Il a voulu échapper à ces gens qui le coursaient dans le village, avec ces chiens qui l'ont mordu à plusieurs reprises

Olivia, compagne de la victime

C'est Olivia, la compagne de Jérémy, qui le retrouve à terre peu de temps après. Frappé à mort dans les ruelles de son village, il était soupçonné du cambriolage. "Je l'ai retrouvé, il avait froid, il avait mal au ventre. Il avait pris des coups, il ne savait pas s'il avait pris une pierre", raconte-t-elle à RTL. "Il était trempé de la tête aux pieds parce qu'il a voulu échapper à ces gens qui le coursaient dans le village, avec ces chiens qui l'ont mordu à plusieurs reprises. Il avait le pantalon tout déchiré".

À écouter aussi

"À l'hôpital, Jérémy m'a dit que ce n'était pas lui qui avait fait ça", poursuit Olivia. Selon le parquet de Nice, il est décédé deux jours plus tard à l'hôpital. Ce père de famille de 39 ans est mort d'un choc sceptique, son intestin a été perforé, témoignant de l'extrême violence des coups qu'il a reçus ce soir-là.  

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.