1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Hommage à Xavier Jugelé : "Je souffre sans haine", dit son conjoint
2 min de lecture

Hommage à Xavier Jugelé : "Je souffre sans haine", dit son conjoint

VIDÉO - Étienne Cardiles, le conjoint du policier abattu sur les Champs-Élysées jeudi 20 avril, lui a rendu hommage à la préfecture de police de Paris, mardi 25 avril.

Étienne Cardiles, le conjoint du policier abattu sur les Champs-Élysées, lui rend hommage mardi 25 avril
Étienne Cardiles, le conjoint du policier abattu sur les Champs-Élysées, lui rend hommage mardi 25 avril
Crédit : bertrand GUAY / AFP
Hommage à Xavier Jugelé : "Je souffre sans haine", dit son conjoint
07:01
Cécile De Sèze
Cécile De Sèze

"Vous n'aurez pas ma haine". Cette formule est devenue tristement célèbre. Depuis les attentats du 13 novembre 2015, et cette phrase d'un homme qui a perdu sa femme au Bataclan, elle est devenue emblématique. Mardi 25 avril, elle a été reprise par le conjoint du policier abattu sur les Champs-Élysées jeudi 20 avril, lors de la cérémonie d'hommage qui lui était consacrée à la préfecture de police de Paris. "Cette haine, je ne l'ai pas parce qu'elle ne te ressemble pas", a déclaré Étienne Cardiles au micro devant un parterre de forces de l'ordre et de politiques tels que François Hollande, Anne Hidalgo ou encore les deux candidats finalistes de l'élection présidentielle, Emmanuel Macron et Marine Le Pen. 


Xavier Jugelé a été assassiné par un terroriste. Il était adhérent de l'association "LGBT Flag !" et pacsé à Étienne Cardiles, qui est revenu sur leur dernière journée au cours d'un discours poignant. "Xavier, jeudi matin comme de coutume, je suis parti travailler et tu dormais encore", a-t-il commencé avant de poursuivre en insistant sur la conscience professionnelle de la victime du terrorisme. "Ce type de mission, je le sais, te plaisait parce que c'était aussi la culture que vous protégiez. À cet instant, à cet endroit, le pire est arrivé pour toi et tes camarades (...) Je suis rentré le soir sans toi avec une douleur extrême et profonde. Cette douleur m'a donné le sentiment d'être plus proche de tes camarades qui souffrent".

Restons tous dignes, et veillons à la paix, gardons la paix

Étienne Cardiles, conjoint du policier abattu sur les Champs-Élysées

"Je voudrais dire à tous tes camarades combien je suis proche d'eux. Je voudrais dire à ta hiérarchie policière combien j'ai vu la sincérité dans leurs yeux et dans leurs gestes", a-t-il poursuivi. La culture, le cinéma, mais surtout la paix et la tolérance viennent aussi fleurir son discours déchirant de quelques notes d'espoir. "Cette vie de star, tu la quittes comme une star", ajoute Étienne Cardiles avant de conclure par cette formule : "Tu vas rester dans mon cœur pour toujours. Je t'aime. Restons tous dignes et veillons à la paix, gardons la paix".

Xavier Jugelé avait déjà eu à faire aux horreurs du terrorisme. Lors des fusillades du 13 novembre au Bataclan, le capitaine de 37 ans avait été appelé pour accueillir les rescapées de la prise d'otages. Il était ensuite présent lors de la réouverture de la salle meurtrie près d'un an après les atrocités. "Il faut célébrer la vie et dire non au terrorisme", avait-il déclaré. Il est le neuvième policier victime du terrorisme depuis 2012.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/