1 min de lecture Faits divers

Hérault : la police se lance dans une chasse aux clowns

REPLAY - Les clowns deviennent de plus en plus menaçants. À tel point que les policiers se sont lancés dans une série d'interpellations de ces hommes aux perruques colorées.

Calvi-245x300 RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Hérault : la police se lance dans une chasse aux clowns Crédit Image : LEON NEAL / AFP | Crédit Média : Mathieu Delahousse | Durée : | Date : La page de l'émission
Mathieu Delahousse Journaliste RTL

La blague ne fait plus rire. Les agressions de passants par des clowns sont de plus en plus violentes. Face à ce phénomène en recrudescence, la police a lancé une chasse à l'encontre de ces hommes déguisés. Mais comment distinguer les vrais, des faux clowns ? 

Armés de couteaux et de battes de baseball

La tâche s'annonce plus compliquée que prévue pour les policiers, qui ont arrêté dans l'Hérault un homme de 18 ans connu pour vols et violences. Il portait un petit masque en plastique et avait surtout tenté de dépouiller un passant de son portefeuille et de son portable, avant de lui porter trente coups de barre de fer. Il sera jugé ce lundi 27 octobre en comparution immédiate.

En revanche, les "vrais clowns" selon le nom donné par les policiers de Montpellier, sont des jeunes interpellés samedi soir devant leur lycée. Quatorze adolescents, dont la moitié est mineure, portaient des couteaux et des battes de baseball. Même s'il n'y a eu ni coup, ni agression, tous sont convoqués ce matin au commissariat pour un rappel à la loi et tenter d'éteindre la folie.

La police nationale a même diffusé un message sur son compte Twitter recommandant de les appeler si l'on croise un clown.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Hérault Interpellation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants