1 min de lecture Faits divers

Hérault : fermeture d'une salle de prière musulmane

INFO RTL - Le préfet de l'Hérault Pierre Pouëssel a décidé de la fermeture administrative du lieu de culte de Gigean, qui devrait être effective ce mercredi 16 mai à 17 heures pour six mois. Il s'agit de la 4e fermeture depuis le mois d'octobre.

Une voiture de gendarmerie (illustration)
Une voiture de gendarmerie (illustration) Crédit : PASCAL LACHENAUD / AFP
Thomas Prouteau et La rédaction numérique de RTL

Près de sept mois après l'entrée en vigueur de la loi sur la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme (SILT), les pouvoirs publics ordonnent la fermeture d'une quatrième salle de prière musulmane, selon les informations de RTL, confirmées par le ministère de l'Intérieur.

La décision, prise par le préfet de l'Hérault Pierre Pouëssel, concerne la salle de prière Abu Darda, située à Gigean, à une cinquantaine de kilomètres de Lunel. Sauf recours suspensif formulé d'ici la fin de journée, la décision sera effective ce mercredi 16 mai à 17 heures pour une durée de six mois. 

La salle de prière, fréquentée par une centaine de fidèles, était dans le viseur de la préfecture du département à cause des prêches de l'imam actuel, qui aurait exercé auprès des fidèles un prosélytisme radical. Le religieux aurait formulé des appels à la haine et à la discrimination envers les femmes, les juifs et les chrétiens. Des livres mis à disposition dans la bibliothèque du lieu de culte auraient également étayé cette idéologie.

À lire aussi
La fête gâchée par des incidents à Lyon après la victoire des Bleus dimanche 15 juillet 2018 Coupe du Monde
Finale de la Coupe du Monde : des incidents en marge des rassemblements

Selon nos informations, la préfecture a aussi considéré que l'imam avait une position ambiguë sur le jihad. Par ailleurs, des fidèles connus pour leur radicalisation s'y seraient rassemblés. Cette même salle de prière avait fait l'objet d'une perquisition administrative en novembre 2015, dans le cadre de l'état d'urgence.

Un imam marseillais expulsé en avril à cause de ses prêches

Invité de la matinale de RTL le 16 mai, Gérard Collomb, qui ne s'est pas exprimé au sujet de la salle de prière de Gigean, a rappelé qu'une mosquée salafiste avait été fermée à Marseille à la fin de l'année 2017. L'imam marseillais, auquel il était reproché de tenir des prêches très radicaux, a été expulsé vers l'Algérie à la fin du mois d'avril, a également détaillé le ministre de l'Intérieur.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Islamisme Islam
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7793399698
Hérault : fermeture d'une salle de prière musulmane
Hérault : fermeture d'une salle de prière musulmane
INFO RTL - Le préfet de l'Hérault Pierre Pouëssel a décidé de la fermeture administrative du lieu de culte de Gigean, qui devrait être effective ce mercredi 16 mai à 17 heures pour six mois. Il s'agit de la 4e fermeture depuis le mois d'octobre.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/herault-fermeture-d-une-salle-de-priere-musulmane-la-4e-depuis-octobre-7793399698
2018-05-16 11:30:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/l27Nsj4nLKyl0S9IzQfpHA/330v220-2/online/image/2017/0917/7790133467_une-voiture-de-gendarme-illustration.jpg