1 min de lecture Faits divers

Hauts-de-Seine : la stèle d'Ilan Halimi une nouvelle fois profanée

À Bagneux, la plaque commémorative du jeune homme tué parce qu'il était juÏf par le gang des Barbares en 2006 a été retrouvée couverte d'inscriptions antisémites et d'insultes mercredi 1er novembre.

>
Hauts-de-Seine : la stèle d'Ilan Halimi une nouvelle fois profanée Crédit Image : ALAIN JOCARD / AFP | Durée : | Date :
Gautier Delhon-Bugard et Sarah Belien

Elle avait déjà été vandalisée en 2015. La stèle d'Ilan Halimi de Bagneux (Hauts-de-Seine), en mémoire au jeune homme de 23 ans qui a été kidnappé, torturé et tué par le gang des Barbares en 2006, a de nouveau été profanée. Une enquête a été ouverte pour dégradation volontaire.

C'est un couple de promeneurs qui a découvert la plaque couverte d'inscriptions antisémites et d'insultes le matin du mercredi 1e novembre. La plaque a depuis été retirée par les services de police pour enquêter et effacer les inscriptions.

Quelques habitants sont venus se recueillir dans le parc communal dans lequel loge la stèle et montrer leur dégoût après ce nouvel acte de vandalisme. "Tous les Balnéolais ont à cœur de préserver cette mémoire et mener un combat contre le racisme et l'antisémitisme," déplore Sylvie, une riveraine.

La commune avait participé à l’installation de la stèle en 2011. Pour l'adjoint au maire de Bagneux, Alain LeThomas "c'est une atteinte à la République et à toutes ses valeurs. C'est pour ça que nous ne le laisserons pas impuni. Les services de police feront tout le nécessaire pour retrouver ses auteurs," explique-t-il. En attendant les résultats de l'enquête, la plaque devrait être réinstallée dans quelques jours.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Vandalisme Profanation
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants