1 min de lecture Faits divers

Grenoble : elle se fait réimplanter ses deux bras, sectionnés par un train

L'opération a été pratiquée moins de deux heures après l'accident. C'est la première fois qu'une réimplantation simultanée des deux bras a lieu en France.

RTL Midi -  Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Grenoble : elle se fait réimplanter ses deux bras, sectionnés par un train Crédit Image : LOIC VENANCE / AFP | Crédit Média : Serge Pueyo | Durée : | Date : La page de l'émission
Serge Pueyo et Océane Blanchard

Une jeune femme de 30 ans aurait pu perdre ses deux bras : ils avaient été sectionnés par un train à Chambéry, en Savoie, après une chute sur la voie de chemin de fer le 14 août. Prise en charge par le CHU de Grenoble, elle s'est fait réimplanter ses bras, quelques heures après l'accident. 

Cette prouesse chirurgicale est une première en France. Réalisée par dix personnes, "la chirurgie a commencé en même temps sur chaque bras et s'est terminée au même moment. En France, il n'y a jamais de cas où deux membres supérieurs ont été réimplantés à ce niveau là", a indiqué au micro de RTL le docteur Michaël Bouyer, qui a participé à l'opération. 

Au total, l'intervention a duré quatre heures, mobilisant une équipe pour chaque bras de la jeune femme, sectionnés au niveau des coudes. Une longue rééducation attend la victime de l'accident. Pour le chef de service de la chirurgie de la main du CHU de Grenoble, le Docteur Denis Corcella, "il faut compter une rééducation en années, avec une récupération imparfaite. La patiente gardera des séquelles relativement importantes". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Greffe Hôpitaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants