1 min de lecture Gilets jaunes

"Gilets jaunes" : des policiers seront jugés pour des violences, affirme le procureur de Paris

Dans une interview, le procureur de Paris déclare que des policiers comparaîtront en correctionnelle pour des violences commises lors de manifestations de "gilets jaunes".

Des policiers à Lyon, lors de la mobilisation des "gilets jaunes" le 16 février 2019
Des policiers à Lyon, lors de la mobilisation des "gilets jaunes" le 16 février 2019 Crédit : ALEX MARTIN / AFP
Leia Hoarau
Leia Hoarau
et AFP

Le procureur de la République de Paris, Rémy Heitz, a assuré, dans une interview au Parisien, que des policiers mis en cause pour des violences lors de manifestations de "gilets jaunes" seront renvoyés devant le tribunal correctionnel "d'ici la fin de l'année".

"Il y aura des classements sans suite" et "des renvois de policiers devant le tribunal correctionnel d'ici la fin de l'année", a indiqué M. Heitz dans cet entretien paru jeudi 30 mai sur le site du quotidien. 

Parmi les 174 enquêtes ouvertes pour des violences impliquant les forces de l'ordre, 57 dossiers sont en cours d'analyse au parquet, qui doit désormais décider des suites judiciaires, a-t-il précisé. Il a annoncé par ailleurs avoir ouvert 8 informations judiciaires confiées à des juges d'instruction pour des violences impliquant des membres des forces de l'ordre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Justice Manifestations
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants