1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Gers : "Je suis terrorisée, je ne dors plus", témoigne une infirmière agressée par son patient
2 min de lecture

Gers : "Je suis terrorisée, je ne dors plus", témoigne une infirmière agressée par son patient

DOCUMENT RTL - Le 2 juillet, dans le Gers, un homme de 65 ans sorti de prison l'an dernier après une condamnation pour meurtre s'est jeté sur son infirmière lors d'une visite à domicile. Elle s'est vue mourir et raconte la scène.

Une infirmière réalise une prise de sang (illustration)
Une infirmière réalise une prise de sang (illustration)
Crédit : FETHI BELAID / AFP
Une infirmière agressée par un patient confie être "terrorisée"
02:17
Patrick Isson - édité par Cassandre Jeannin

Une infirmière a été agressée la semaine dernière dans le Gers. Parmi ses patients se trouvait un homme de 65 ans, sorti de prison l'an dernier après une condamnation pour le meurtre de sa colocataire. L'expert psychiatre ne le considérait pas comme dangereux. Adeline ignorait le passé judiciaire de cet homme à qui elle rendait visite à domicile. Le 2 juillet, après les soins, il s'est jeté sur elle et elle s'est vue mourir. Elle témoigne au micro de RTL. 

"Il m'a attrapée avec son bras gauche au niveau du cou. Il a vidé la bombe lacrymogène en totalité sur mon visage et il a serré. Je n'ai même pas eu le temps de me rendre compte que je m'asphyxiais, j'ai eu la vision qui s'est troublée. Et là je pensais que mon conjoint annoncerait à ma fille qu'elle n'aura pas sa maman pour son anniversaire, qu'elle ne la verrait plus jamais", raconte l'infirmière, bouleversée. 

"Un moment il a desserré assez pour que je puisse parler et je lui ai dit : 'S'il vous plait arrêtez, ne me tuez pas. Je ferai tout ce que vous voudrez'. Il m'a ramenée dans sa chambre et là je lui ai dit que j'étais toute à lui, que j'allais baisser mon pantalon et ma culotte pour prouver ma bonne foi. Et finalement la réaction que j'ai eue ça l'a déstabilisé, c'était le but, il n'arrivait pas à avoir d'érection. Il essayait, il me tenait toujours par le cou avec un de ses bras", poursuit-elle.  

Je suis terrorisée, je ne dors plus

Adeline, infirmière agressée

"'Vous êtes malade, c'est une maladie ce que vous avez'. Tout en lui parlant je reculais jusqu'à un moment où j'ai atteint pratiquement la porte. Il a couru sur moi, il m'a attrapée par le bras, il a pris ses pieds dans mon sac de soins que j'avais posé sur le passage. Ça l'a fait tomber donc il m'a lâchée et là j'ai dévalé les escaliers sans même me retourner", relate-t-elle. 

À lire aussi

Adeline reste incrédule face au manque d'informations et de protections : "Pour moi c'est inadmissible de laisser des personnes se jeter dans la gueule du loup. Ce n'est pas normal qu'on soit au courant de rien du tout (...) Je suis terrorisée. Je ne dors plus. Si je n'ai pas mon conjoint avec moi j'ai peur. j'essaye de prendre le dessus, je me dis que j'ai la chance de vivre aujourd'hui que c'est pas pour rien et donc j'espère que mon expérience permettra que des choses soient mises en place et que ça ne se reproduise plus jamais."

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/