1 min de lecture Faits divers

Fusillade près de Dunkerque : le principal suspect toujours hospitalisé

L'auteur présumé de la fusillade de lundi après-midi, près de Dunkerque, était toujours à l'hôpital ce mardi dans un état "préoccupant".

Un policier se tient devant la voiture criblée de balles, à Grande-Synthe dans le Nord, le 4 août 2014
Un policier se tient devant la voiture criblée de balles, à Grande-Synthe dans le Nord, le 4 août 2014 Crédit : AFP / PHILIPPE HUGUEN
micro générique
La rédaction numérique de RTL
et AFP

L'homme soupçonné d'avoir tué son ex-compagne et les deux parents de celle-ci dans une voiture lundi après-midi à Grande-Synthe, près de Dunkerque (Nord), était toujours hospitalisé mardi matin et son état était jugé "préoccupant", a-t-on appris de source judiciaire.

L'homme de 49 ans soupçonné d'avoir tué son ex-compagne et les deux parents de celle-ci, lundi 4 août près de Dunkerque, était toujours hospitalisé ce mardi matin. L'homme a été arrêté en Belgique, près de la frontière française,  quelques heures après la fusillade.

"Il a été retrouvé parce que la police belge avait été avertie d'une tentative de suicide, à la fois par absorption médicamenteuse et parce qu'il a tenté de se pendre. Les policiers ont ensuite fait le rapprochement avec le véhicule aperçu sur les lieux de la fusillade", a expliqué Eric Fouard, procureur de la République de Dunkerque.

La police belge avait été avertie d'une tentative de suicide.

Procureur de la République de Dunkerque
Partager la citation

Hospitalisé, le suspect était "toujours inconscient" ce mardi , "dans un état qualifié de préoccupant".

À lire aussi
Nordahl Lelandais Nordahl Lelandais
L’avocat de Lelandais veut faire annuler un témoignage accablant pour son client

"Une information judiciaire a été ouverte pour assassinats. On va délivrer un mandat d'arrêt européen. Dès qu'il aura repris conscience et qu'il sera transportable, on demandera aux autorités judiciaires belges son retour en France", a poursuivi le magistrat.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Fusillade Nord
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants