1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Fusillade à Marseille : la piste de l'enlèvement "pas confirmée" selon le préfet de police
1 min de lecture

Fusillade à Marseille : la piste de l'enlèvement "pas confirmée" selon le préfet de police

INVITÉ RTL - Olivier de Mazières, préfet de police de Marseille est revenu sur les récents événements survenus à la cité de la Busserine, lundi 21 mai.

Des officiers de police à Marseille. (illustration)
Des officiers de police à Marseille. (illustration)
Crédit : ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Fusillade à Marseille : la piste de l'enlèvement "pas confirmée" selon le préfet de police
00:07:01
Fusillade à Marseille : la piste de l'enlèvement "pas confirmée" selon le préfet de police
00:07:04
Léa Stassinet

Les images ont choqué. Lundi 21 mai en fin d'après-midi, un commando cagoulé, armé de kalachnikov a fait irruption à la cité de la Busserine à Marseille. Des tirs ont été entendus par les habitants, qui ont filmé la scène. Les malfaiteurs, déterminés, ont même mis en joue les policiers arrivés rapidement sur place. 

Deux jours après, les questions sont encore nombreuses. Invité sur RTL ce mercredi 23 mai, le préfet de police de la ville Olivier de Mazières a donné quelques éléments de l'enquête, toujours en cours. La piste privilégiée par le procureur et la police judiciaire "est en lien avec un trafic de stupéfiants et une bataille de territoire autour de cet enjeu financier", a-t-il expliqué. 

Cependant, Olivier de Mazières n'a pas pu confirmer la thèse de l'enlèvement d'un guetteur de la cité, évoquée par certaines sources. "Cette piste est considérée au même titre que toutes les autres, mais à ma connaissance elle n'a pas encore été confirmée. Il n'y a pas d'éléments tangibles en ce sens", a-t-il poursuivi. 

Le préfet de police de la ville a également tenu à rassurer les Marseillais, pour certains traumatisés par ce déferlement de violence : "Nous avons conscience de la gravité de ce qu'il s'est passé. Les services de l'État et de la police sont mobilisés au maximum pour lutter contre ce fléau, pour être plus visible dans les cités", a-t-il affirmé. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.