1 min de lecture Eure-et-Loir

Fusillade à la mairie de Dreux : ce que l'on sait de l'attaque

ÉCLAIRAGE - Un homme d'une quarantaine d'année a ouvert le feu dans le bureau du directeur général des services de la mairie de Dreux (Eure-et-Loir) qui a été blessé, avant de se suicider.

La mairie de Dreux (Eure-et-Loir)
La mairie de Dreux (Eure-et-Loir) Crédit : CHARLY TRIBALLEAU / AFP
IMG_0047
Nicolas Scheffer et AFP

Le Directeur général des services de la ville de Dreux (Eure-et-Loir) a été blessé par balle ce vendredi 3 janvier dans l'enceinte de la mairie et l'auteur du tir s'est suicidé.

C'est à 10 heures qu'un homme d'une quarantaine d'années, muni d'un fusil de chasse, est entré dans la mairie. Il s'est rendu au premier étage, dans le bureau du directeur, Richard Bozon, avant de tirer un coup de feu sur le fonctionnaire et de retourner l'arme contre lui. Selon L'Écho républicain, le tireur n'est autre que l'époux de la directrice des ressources humaines de la mairie. 

Le procureur de la République estime qu'il s'agit "d'une affaire d'ordre privé" et non d'un attentat, comme cela a été suggéré. Arrivés sur place, les policiers ont trouvé le tireur qui s'était suicidé et le directeur général des services blessé, "seulement à la jambe", détaille le magistrat. Il a été transporté à l'hôpital. Selon le maire, cité par la presse régionale, les jours du blessé ne sont pas en danger même s'il a "perdu beaucoup de sang".

Nous ne savons pas encore si une autre personne était présente dans le bureau au moment des faits. Une cellule psychologique a été ouverte à la mairie, dont les services ont été fermés. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Eure-et-Loir Faits divers Fusillade
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants