1 min de lecture Attentats en France

Fusillade à Charlie Hebdo : quand François Hollande a appris l'attentat

REPLAY - Le président de la République a été prévenu par téléphone de l'attentat qui a frappé la rédaction de "Charlie Hebdo", mercredi 7 janvier. Son agenda a été totalement bouleversé.

François Hollande à l'Élysée
François Hollande à l'Élysée Crédit : PATRICK KOVARIK / AFP
Nicolas Marischaël avec sa famille dans son atelier-boutique
La rédaction numérique de RTL

Les locaux de Charlie Hebdo ont été le théâtre d'un terrible attentat faisant douze morts, mercredi 7 janvier. Une journée noire pour la République qui a amené François Hollande à intervenir à plusieurs reprises. Le président de la République travaille à son bureau et prépare un rendez-vous avec le directeur général de Total lorsque son téléphone sonne.

L'urgentiste Patrick Pelloux, chroniqueur à Charlie Hebdo, l'informe du massacre qui vient d'avoir lieu. Matignon est mis dans la boucle et le plan Vigipirate maximum est décrétéFrançois Hollande se rend alors sur place et s'exprime devant les caméras.

Le chef de l'État rentre à l'Élysée et dirige une réunion de crise. C'est là qu'il décide de faire de ce jeudi 8 janvier un jour de deuil national. À 15 heures, François Hollande s'enferme avec sa garde rapprochée pour préparer son allocution. Il se rendra à l'Hôtel Dieu pour être auprès des blessés à 17 heures, avant de présenter ses vœux aux représentants des cultes, qu'il appelle à l'unité.

L'agenda du Président se gère "au jour le jour", selon ses proches. Son principal souci : maintenir l'unité du pays.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats en France François Hollande Attentat
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants