1 min de lecture Évasion

Fresnes : un trafiquant de drogues connu dans toute l'Europe s'échappe pendant une compétition de boxe

REPLAY - La justice a autorisé Imad Chafouk à se rendre dans le Lot-et-Garonne pour disputer une compétition de boxe. Le trafiquant de drogues, incarcéré à Fresnes, en a profité pour s'évader.

Julien Sellier RTL Petit Matin Julien Sellier iTunes RSS
>
Imad Chafouk s'est échappé alors que la justice lui avait donné l'autorisation de participer à une compétition de boxe Crédit Image : AFP | Crédit Média : Jean-Alphonse Richard | Durée : | Date : La page de l'émission
Julien Quelen
Julien Quelen
et Jean-Alphonse Richard

Après l'affrontement qui a opposé, lundi 5 octobre, en région parisienne un braqueur en cavale et les forces de l'ordre, c'est une nouvelle affaire d'évasion qui fait l'actualité de ce mardi matin. Emprisonné à Fresnes pour une peine de longue durée, Imad Chafouk, un trafiquant de drogues à la renommée internationale, a obtenu la permission de la justice pour se rendre à une compétition de boxe dans le Lot-et-Garonne. Une compétition de laquelle il s'est tout simplement échappé. 

L'histoire fait beaucoup de bruit, parce que personne ne sait réellement comment le trentenaire a pu obtenir l'autorisation de participer à cette manifestation sportive, à 700 kilomètres de Fresnes, seulement encadré pour l'occasion par deux moniteurs sportifs. Le voyage a été autorisé malgré le profil sensible du détenu, déjà évadé en 2012, avec un pedigree de convoyeur de drogues international (Belgique, Pays-bas, Espagne, Antilles...) connu de toutes les polices européennes. 

C'est une erreur qu'il ne fallait pas commettre, on marche sur la tête

Un policier
Partager la citation

Imad Chafouk a bénéficié d'une permission de sortie déguisée, selon un policier syndiqué FO pénitentiaire qui ne décolère pas. "L'administration prend des détenus sans spécialement regarder les profils. C'est une erreur qu'il ne fallait pas commettre, on marche sur la tête. D’autant plus pour envoyer des détenus sur des sports de combat, pourquoi ne pas leur payer directement des cours de tirs ? C'est inadmissible", déclare-t-il ainsi au micro de RTL. L’administration n'aurait même pas vérifié si l'homme pratiquait assidûment la boxe, car ce n'était pas le cas. Le convoyeur, toujours activement recherché par la police, était libérable en 2021. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Évasion Prisons Fresnes
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants