2 min de lecture Nucléaire

Explosion à la centrale nucléaire de Flamanville, le risque nucléaire écarté

L'explosion s'est produite dans la matinée de jeudi 9 février. Aucun blessé grave n'est à déplorer, malgré cinq intoxications légères.

>
Explosion à la centrale nucléaire de Flamanville, le risque nucléaire écarté Crédit Image : Crédit CHARLY TRIBALLEAU / AFP | Crédit Média : RTLnet | Date :
JulienAbsalon1
Julien Absalon
et AFP

Une explosion est survenue à la centrale nucléaire de Flamanville, située à 25 km de Cherbourg (Manche). L'accident s'est produit vers 9h40, jeudi 9 février, selon les informations de Ouest-FranceD'après la préfecture, aucun risque nucléaire n'est à craindre. Le Plan particulier d'intervention, visant notamment à protéger les populations en cas de grave incident, n'a donc pas été déclenché. Cinq personnes ont été intoxiquées par des dégagements de fumée. Aucun blessé grave n'est à déplorer.

La production du réacteur 1 a été arrêtée. La centrale compte deux réacteurs et un troisième de nouvelle génération, le fameux EPR, en cours de construction. "Il n'y a pas eu de conséquence pour la sûreté des installations ni l'environnement", a aussi insisté EDF qui souhaite parler de "détonation" mais "en aucun cas" d'une explosion. Le préfet de la Manche, Jacques Witkowski, affirme néanmoins qu'un "ventilateur a explosé". "C'est un problème mécanique. Il s'est mis à surchauffer et cela a provoqué un dégagement de fumée et un incendie". Peu avant midi, le feu était circonscrit. 

De précédents incidents

La centrale de Flamanville est souvent sous les projecteurs des médias en raison des déboires de son réacteur EPR en construction depuis 2007 et dont le coût a plus que triplé depuis. Mais les deux autres réacteurs en fonctionnement ont aussi connu des problèmes techniques ces dernières années. Le plus marquant a été un dégagement de fumée non radioactive qui s'est produit en août 2015 au niveau du réacteur 2 et qui avait entraîné le déclenchement pendant quelques heures d'un plan d'urgence. Mais l'absence de feu a ensuite été confirmée. Le réacteur 2 a dû ensuite être arrêté cinq semaines fin 2015, début 2016, après la panne d'un transformateur qui a dû être remplacé.

À lire aussi
Deux personnes se recueillent devant un mémorial, huit ans après le tsunami et l'accident nucléaire de Fukushima. Japon
Fukushima : 8 ans après, les travaux de décontamination loin d'être achevés

En octobre 2015, EDF avait par ailleurs déclaré un incident de niveau 1 sur 7 à la centrale de Flamanville après avoir découvert que "quelques" joints n'étaient pas les bons sur ses deux réacteurs en fonctionnement. Mis en service en 1985 et 1986, les réacteurs n°1 et 2 de Flamanville ont produit 4,5% de la production nucléaire française

Le 31 janvier dernier, un feu s'est déclaré dans un bâtiment administratif de la centrale nucléaire de Cattenom, en Moselle. Cela ne concernait pas précisément les installations de la centrale. La sûreté du bâtiment nucléaire n'avait donc pas été remise en cause, selon EDF. "Avec les deux récents incendies qui ont eu lieu à la centrale de Cattenom, en Moselle, il s'agit du troisième incendie sur une installation nucléaire en dix jours", dénonce Greenpeace qui prône la sortie du nucléaire. "Tout cela s'inscrit dans un contexte de dégradation grave des réacteurs français, dont plus de la moitié sont touchés par une centaine d'anomalies graves", conclut l'ONG.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nucléaire Accident Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7787163677
Explosion à la centrale nucléaire de Flamanville, le risque nucléaire écarté
Explosion à la centrale nucléaire de Flamanville, le risque nucléaire écarté
L'explosion s'est produite dans la matinée de jeudi 9 février. Aucun blessé grave n'est à déplorer, malgré cinq intoxications légères.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/explosion-a-la-centrale-nucleaire-de-flamanville-le-risque-nucleaire-ecarte-7787163677
2017-02-09 11:27:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/BvOz7i7oh--btcbsGd0Sig/330v220-2/online/image/2016/1120/7785877322_centrale-de-flamanville-en-basse-normandie-archive.jpg