1 min de lecture Justice

Étudiant ayant tué un SDF : "Il peut réitérer ses actes", estime une victime du tueur

Un homme de 37 ans a raconté à la cour d'assises de Savoie comment il a été poignardé par Adrien Bottollier en 2015, seulement quelques mois après que l'accusé a tué un SDF pour "voir ce que ça faisait de tuer".

>
Étudiant ayant tué un SDF : "Il peut réitérer ses actes", estime une victime du tueur Crédit Image : LOIC VENANCE / AFP | Crédit Média : Serge Pueyo / RTL | Durée : | Date :
Serge Pueyo édité par Venantia Petillault

Adrien Bottollier avait assassiné, en mai 2015, un SDF "pour voir ce que ça faisait de tuer". Quelques mois plus tard, cet amateur de films d'horreur s'en prenait à un autre homme. Il l'invitait chez lui pour boire un verre avant de le frapper sans raison de plusieurs coups de couteau. L'homme passera cinq jours en réanimation.

"C'est horrible. La douleur, la perte de sang... On se voit partir, on a l'impression qu'on va crever. Dans mon malheur, j'ai réussi à fuir, j'ai beaucoup de chance. Je le voyais juste comme une personne qui a des difficultés, je ne me suis pas senti en danger. C'est arrivé très brutalement et je suis toujours dans l'incompréhension de son geste", confie-t-il. Alors que l'accusé a déclaré avoir tué Mostapha Hamadou, "juste pour savoir ce que ça faisait de tuer", son autre victime qualifie cette justification d'"invraisemblable et horrible" 

De plus, Adrien Bottollier avait dit à certains amis qu'il voulait devenir un tueur en série. "Il est malade certainement. Il faut qu'il se fasse soigner et qu'il purge sa peine aussi. Je veux que justice soit faite, je n'aimerais pas qu'il sorte. Je pense qu'il peut réitérer ses actes. Il est dangereux", déclare celui qui a reçu plusieurs coups de couteau.

Ce drame restera gravé en lui mais pour l'instant, cette victime espère surtout "tourner la page à la fin de ce procès."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Meurtre Savoie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants