1 min de lecture Faits divers

États-Unis : l'arrestation d'une une petite fille menottée fait scandale

Un officier de police arrête une petite fille de six ans, aux États-Unis. La fillette pleure et implore qu'on ne l'emmène pas au commissariat.

L'officier de police arrête une fillette de 6 ans
L'officier de police arrête une fillette de 6 ans Crédit : Capture d'écran SkyNews
IMG_0047
Nicolas Scheffer

La chaîne américaine a dû mettre un avertissement, tellement la séquence est poignante. Une petite fille paniquée, en larme, est embarquée par la police d'Orlando, en Floride, le 19 septembre 2019, dans une vidéo été diffusée lundi 24 février, par l'avocat de la famille. 

Son crime ? La fillette de 6 ans a mis des coups de pieds et de poing à trois adultes de l'école. "Non, je ne veux pas des menottes, s'il vous plait, ne me mettez pas les menottes", implore-t-elle. La scène est filmée par une caméra-piéton et a été largement diffusée par la chaîne Sky News (attention, la vidéo peut heurter un public sensible).


Le gardien de la paix se dirige dans une salle dans laquelle se trouve la petite fille calme, devant une adulte. "Ok, elle vient avec nous maintenant. Lève-toi, lève-toi, vient par là", dit le policier à l'enfant alors qu'il serre des menottes en plastique autour de ses poignets. La fillette se met à pleurer et implore qu'on la laisse rester. "Je ne veux pas de menottes, s'il vous plait, aidez-moi !", plaide-t-elle en larmes. 

Le policier a été licencié

Le personnel de l'école demande si les menottes sont vraiment nécessaires pour maîtriser l'enfant. "Oui, et si elle avait été plus grande, ça aurait été de véritables menottes", répond l'officier Dennis Turner. "Mon record est de 7 ans. Elle a quelle âge ? Six ans ? Elle vient de battre mon record", dit-il à l'encadrement de l'école américaine

À lire aussi
L'usine de Lubrizol, un mois après l'incendie faits divers
Lubrizol : un an après l'incendie, la zone sinistrée enfin nettoyée

Le policier de réserve a depuis été licencié le 23 septembre, a rappelé le chef de la police d'Orlando dans un communiqué, mardi 25 février. Désormais, les arrestations d'enfants de moins de 12 ans doivent être approuvée par lui-même.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Police États-Unis
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants