1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Essonne : un ado meurt en tentant d'échapper à la police, des violences éclatent
1 min de lecture

Essonne : un ado meurt en tentant d'échapper à la police, des violences éclatent

Des violences urbaines ont éclaté vendredi 5 mai au soir dans le quartier du Grand Ensemble à Massy, après qu'un jeune homme de 17 ans a trouvé la mort en essayant d'échapper à un contrôle de police.

Un véhicule de la police nationale (Illustration)
Un véhicule de la police nationale (Illustration)
Crédit : ERIC PIERMONT / AFP
Clémence Bauduin & AFP

Les tensions entre la police et certaines villes de banlieue parisienne semblent loin d'être dissipées. Vendredi 5 mai, un adolescent a trouvé la mort dans l'Essonne en percutant un bus, tandis qu'il essayait d'échapper à la police sur son quad. Son décès a provoqué, dans la soirée qui a suivi, des violences urbaines autour du quartier du Grand Ensemble à Massy, où le jeune homme habitait, selon une source policière.

Vendredi en fin d'après-midi, le jeune homme de 17 ans circulait sans casque dans la ville limitrophe d'Antony, dans les Hauts-de-Seine, lorsqu'il a été repéré par des agents de la Brigade anti-criminalité (BAC). Les policiers se sont dirigés vers lui "à pied pour le contrôler" et l'adolescent a pris "la fuite en les apercevant", selon des informations apportées dans un communiqué par la procureure de la République à Nanterre, Catherine Denis.

Deux personnes interpellées

Après l'avoir perdu de vue, la patrouille a regagné sa voiture et croisé le fuyard quelques centaines de mètres plus loin. Les fonctionnaires l'ont vu amorcer "à vitesse très élevée" un virage à droite et percuter "violemment" un bus déjà "engagé dans l'intersection", a précisé la procureure. Hospitalisé dans un état grave, l'adolescent a succombé à ses blessures dans la nuit

Une quarantaine de jeunes ont cassé des vitres, des abribus et ont allumé des feux de poubelles, a-t-elle détaillé. Une section de CRS a été déployée et deux personnes ont été interpellées. Le calme a été rétabli ce samedi 6 mai vers 2 heures du matin, selon cette source. Une enquête a été ouverte pour préciser les circonstances de la mort de l'adolescent. "Les premières constatations montrent que le conducteur était dépourvu de casque" et qu'il circulait sur un engin aux "pneus lisses", selon le procureur.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/