1 min de lecture Faits divers

Essonne : 300 jeunes défient la police dans un rodéo urbain à deux-roues

En sous-nombre face à cette horde motorisée, les policiers ont tenté d’encadrer les jeunes pendant qu’ils faisaient demi-tour.

Une scène de rodéo urbain à Clichy-sous-Bois 28 août 2009.
Une scène de rodéo urbain à Clichy-sous-Bois 28 août 2009. Crédit : HADJ/SIPA
micro générique
La rédaction numérique de RTL

Il était un peu plus de 14h30 dimanche 9 juillet,  lorsqu’une horde de près de 300 jeunes venus de Grigny ont envahi la Francilienne en direction de Melun pour se livrer à un rodéo humain d’une ampleur exceptionnelle. Une grande partie des participants de cette expédition avait ôté ou masqué la plaque d’immatriculation de leur véhicule.

Le groupe a emprunté la N 104 une dizaine de kilomètres, avant de s’arrêter au niveau d’une station-service à Saint-Germain-lès-Corbeil, explique Le Parisien, où les fous du guidon se sont livrés à quelques roues arrières. Le quotidien a révélé par la suite que ce rassemblement avait paradoxalement pour objectif de rendre hommage à un jeune homme décédé dans un accident de moto le 8 avril dernier sur cette même route à hauteur de Corbeil-Essonnes. 

Arrivés sur place, les patrouilles de police n’ont pu que constater leur impuissance face à des motards trop nombreux. Les forces de l’ordre se sont donc contentées d’escorter les jeunes pour qu’ils regagnent Grigny en toute sécurité, et sans mettre en danger les autres usagers de cette route très fréquentée en ce week-end de départs en vacances. Pour ne pas faire dégénérer la situation, la police n’a procédé à aucune interpellation ni à aucune verbalisation.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Banlieue Essonne
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants