1 min de lecture Escroquerie

Paniquée par sa voyante, elle porte plainte

Une femme a porté plainte contre une voyante qui lui avait assuré qu'elle allait décéder prochainement d'une crise cardiaque.

Le chiffre d'affaires de la voyance a explosé.
Le chiffre d'affaires de la voyance a explosé.
Nicolas Skopinski

C'est une annonce trouvée sur facebook,qui attire l'attention de Magalie, 35 ans, mère de famille. Une consultation de voyance pour trente euros : la Thionvillaise prend son téléphone et compose le numéro affiché. Elle échange alors avec une prétendue médium de Castelsarrazin, quand, stupeur, cette dernière lui annonce une mort prochaine


"Elle me demande si des gens font des petits malaises dans mon entourage", explique-t-elle dans les colonnes du Républicain Lorrain. "Elle finit par me dire que mes malaises sont de mini-infarctus, que mon cardiologue minimise les choses et que je dois en trouver un autre sinon… Je vais mourir d’une crise cardiaque d’ici six mois."

La jeune femme panique devant cette issue. Elle obéit à la médium qui lui conseille de ne pas en parler autour d'elle. Elle consulte de nombreux médecins et spécialistes, sûre d'être au bord du précipice. Les résultats sont constants : elle ne risque rien. Elle reprend alors contact avec la voyante, qui la remet dans un état de panique. Elle finit hospitalisée pour des troubles digestifs. "Je ne voulais plus quitter l’hôpital. Là, au moins, j’étais en sécurité si la prédiction se réalisait". 

Trois semaines en maison de repos

Elle sera envoyée trois semaines en maison de repos, pour se remettre des séquelles psychologiques. C'est d'ailleurs sa psychologue qui lui conseille de porter plainte. Joint par le quotidien lorrain, l’Institut des arts divinatoires (Inad), qui recense les escroqueries et les faux-médiums, explique que ce cas est assez courant.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Escroquerie Voyance Faits divers
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants