1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Disparition de Maëlys : élan de solidarité pour la mère de la fillette
1 min de lecture

Disparition de Maëlys : élan de solidarité pour la mère de la fillette

Des collègues de la mère de Maëlys, à l'hôpital de Pontarlier, ont décidé de l'aider en lui offrant des heures de travail.

Appel à témoins lancé après la disparition de Maëlys, 9 ans
Appel à témoins lancé après la disparition de Maëlys, 9 ans
Crédit : PHILIPPE DESMAZES / AFP
Paul Véronique

Après bientôt trois mois d'enquête, la petite Maëlys, disparue dans la nuit du 26 au 27 août, reste introuvable. Une douleur immense pour sa famille alors que les jours passent, sans nouvelles de leur fille. De son côté, le principal suspect, Nordhal Lelandais, écroué depuis le 3 septembre, continue de nier toute implication dans l'affaire.

Face à la détresse de Jennifer de Araujo, la mère de Maëlys, ses collègues de l'hôpital de Pontarlier ont décidé d'agir à leur manière. Chaque agent de l'établissement de santé va avoir la possibilité d'offrir des heures de travail à l'infirmière, rapporte Le Dauphiné. Une proposition faite par les représentants du personnel durant le mois d'octobre, qui a été validé par la direction le 9 novembre. L'ensemble du corps hospitalier a maintenant jusqu'à la mi-décembre pour se manifester et faire un don.

C’est la seule façon qu’on a de l’aider.

Une déléguée syndical de l'hôpital

"Chacun donnera ce qu’il veut, ce qu’il peut  (…) ça peut être une RTT, une demi-journée de RTT, même une heure de travail pour certains. Et ça restera confidentiel", explique au Dauphiné, Lydie Lefebvre, une déléguée syndicale au centre hospitalier. "C’est la seule façon qu’on a de l’aider. Si chacun donne ne serait-ce qu’une heure, on ne sera pas loin d’une année de travail…", ajoute-t-elle.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/