1 min de lecture Orne

Disparition de Lydie Logé : information judiciaire ouverte après la garde à vue de Fourniret

Une information judiciaire a été ouverte pour "séquestration suivie de mort" après les garde à vue du tueur en série Michel Fourniret et de son ex-épouse Monique Olivier.

Croquis du procès de Michel Fourniret, le 13 novembre 2018.
Croquis du procès de Michel Fourniret, le 13 novembre 2018. Crédit : BENOIT PEYRUCQ / AFP
William Vuillez
William Vuillez
et AFP

Dans le cadre de la disparition d'une jeune femme en 1993 dans l'Orne, le parquet de Caen a ouvert une information judiciaire pour "séquestration suivie de mort" après les gardes à vue le 12 novembre, du tueur en série Michel Fourniret et de son ex-femme Monique Olivier. 

L'enquête porte sur la disparition de Lydie Logé, 29 ans, le 18 décembre 1993, dont le corps n'a jamais été retrouvé, a précisé à l'AFP Carole Étienne, procureure de la République de Caen. Il a été établi des comparaisons entre des traces d'ADN mitochondrial trouvées dans la camionnette de Michel Fourniret et l'ADN d'une ascendante de la disparue. 

Dans le cadre de cette enquête, Michel Fourniret et son ex-femme, Monique Olivier, avaient été placés en garde à vue mardi 12 novembre à Nanterre. Michel Fourniret a été condamné en 2008, à la réclusion criminelle à perpétuité incompressible pour l'assassinat de sept jeunes femmes ou adolescentes, précédé de viol ou de tentative de viol.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Orne Disparition Michel Fourniret
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants