1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Dijon, Nantes : "Ces individus vont devenir les héros d'un jour, même négatifs", analyse une psychocriminologue
1 min de lecture

Dijon, Nantes : "Ces individus vont devenir les héros d'un jour, même négatifs", analyse une psychocriminologue

REPLAY - Après les attaques de Dijon et Nantes ces deux derniers jours, Michèle Agrapart, psychocriminologue, tente de donner des explications à ces actes.

Une policière collecte des preuves près du lieu de l'accident, à Dijon.
Une policière collecte des preuves près du lieu de l'accident, à Dijon.
Crédit : ARNAUD FINISTRE / AFP
3 MINUTES 23/12/2014
00:04:24
3 MINUTES 23/12/2014
00:02:36
micro generique
La rédaction de RTL

Nantes, Dijon... Deux chauffards qui foncent sur une foule de personnes. Il ne s'agirait pas d'actes terroristes mais qui émanent de deux profils psychologiques faibles. Deux déséquilibrés. Michèle Agrapart, psychocriminologue, experte agrée par de la Cour de cassation, est "frappée par les similitudes des différents drames qui se sont succédé". 

Quelqu'un qui présente des troubles de la personnalité est beaucoup plus malléable

Michele Agrapart, psychocriminologue

"Parler d'un déséquilibre psychique, c'est un terme générique qui n'a pas beaucoup de sens. Quel est le problème dont ils souffrent ? Sont-ils des handicapés mentaux ? Des schizophrènes, des paranoïaques ? Quelqu'un qui présente des troubles de la personnalité est beaucoup plus malléable, influençable, explique la psychocriminologue, et il me semble que dans tous ces dossiers, c'est aussi de la reproduction d'un schéma destructeur".

Il n'y a pas qu'un seul élément déclencheur

Michèle Agrapart poursuit : "Tout ce qui a été dit autour des deux drames peut donner des idées ou inspirer des individus qui, en quelque sorte, vont devenir le héros d'un jour, même négatif. On va parler d'eux à la télévision, ils vont devenir quelqu'un et peut-être que dans ce cas là ils vont laisser libre court à tous leurs fantasmes, y compris ceux de mort et de destruction."

Tout ce qui a été dit autour des deux drames peut donner des idées

Michele Agrapart, psychocriminologue

Même si pour elle, "tous les médias ont des parts de responsabilité dans ce genre de reproduction de schéma destructeur", ça ne suffit pas en soi. L'experte insiste sur le fait que de tels actes n'ont pas un seul élément déclencheur, "c'est toujours un faisceau d'éléments qui vont construire une personnalité, il faut tenir compte de la situation tout autour, criminogène ou pas."

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/