1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Des parents saisissent la justice pour changer le statut du cordon ombilical
1 min de lecture

Des parents saisissent la justice pour changer le statut du cordon ombilical

REPLAY - Une jeune maman a déposé une question prioritaire de constitutionnalité pour que le cordon ombilical ne soit plus considéré comme un "déchet".

La fin d'un accouchement à l'hôpital franco-britannique de Levallois-Perret (illustration).
La fin d'un accouchement à l'hôpital franco-britannique de Levallois-Perret (illustration).
Crédit : DIDIER PALLAGES / AFP
À qui appartient le cordon ombilical ? Des parents saisissent la justice pour en déterminer le statut juridique.
01:29
Jean-Alphonse Richard & Camille Kaelblen

À qui appartient le cordon ombilical ? À la maman, à l'enfant, à la famille ou au domaine public ? La question peut paraître incongrue, elle va pourtant être examinée par la justice. Les parents d'une petite fille âgée de deux ans ont récemment déposé une question prioritaire de constitutionnalité (QPC). Ils ne supportent pas l'idée que ce cordon, après la naissance, soit considéré comme un déchet et prélevé automatiquement par les hôpitaux.

Avant d'accoucher dans un hôpital parisien, la mère de la petite Inès avait en effet signé un simple consentement pour le prélèvement de son cordon ombilical. Le formulaire était pré-rempli et la future mère de famille n'avait pas réellement prêté attention à son contenu. Aucune rétractation n'était prévue.

Deux ans après, le père et la mère de la petite fille estiment avoir été abusés par ce grand hôpital parisien. Selon eux, le cordon ombilical fait partie intégrante du corps de la mère. Il ne peut pas être qualifié de "déchet opératoire" comme c'est le cas aujourd'hui et ne peut pas continuer à être donné à l'hôpital à des fins d'analyse biologique et sanguine sur la foi d'un simple consentement. Les parents dénoncent donc une violation grave de la liberté des personnes et de la vie privée. Actuellement, la loi de bioéthique ne confère en effet aucun statut précis au cordon ombilical.

La rédaction vous recommande

 

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/