1 min de lecture Faits divers

Dentiste accusé de mutilations à Nevers : la magistrate réclame huit ans de prison contre le "dentiste de l'horreur"

REPLAY / REPORTAGE - Après avoir mutilé 120 personnes dans la Nièvre, huit ans d'emprisonnement ont été réclamés contre le dentiste néerlandais Mark Van Nierop.

RTL Midi -  Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Dentiste accusé de mutilations à Nevers : la magistrate réclame huit ans de prison contre le "dentiste de l'horreur" Crédit Image : BENOIT PEYRUCQ / AFP | Crédit Média : Cindy Hubert | Durée : | Date : La page de l'émission
Cindy Hubert Journaliste RTL

Dans la salle du tribunal correctionnel de Nevers, l'émotion est immense. Les 120 victimes se sont rendues au procès du dentiste néerlandais, qui a sévi durant trois ans dans la petite commune de Château-Chinon. Pour la première fois, la justice a prononcé les mots de "désastre sanitaire". Huit ans de prison ont été requis contre le dentiste barbare, "un homme cupide et insensible", a déclaré la procureur. 

La procureur a réclamé une peine remarquablement lourde pour un tribunal correctionnel, tant les témoignages des 120 victimes sont insoutenables. Lors du procès, elle a choisi de faire un réquisitoire clair et pédagogique, où elle s'adresse directement à toutes les victimes qui remplissent la salle, celles que l'on n'a pas crues pendant bien longtemps. La magistrate égrène les actes de cruauté, une liste qui s'avère longue. Pourtant, ce n'est que le haut de l'iceberg, estime-t-elle, puisque plus de 2.800 patients se sont un jour assis sur le fauteuil du dentiste. 

Selon le dentiste, les habitants avaient une hygiène "digne du Moyen-Âge"

En effet, victime de désert médical, la commune avait accueilli le docteur Van Nierop comme le "messie". Dans le box, l'ancien dentiste au visage bouffi et aux épaules tombantes, fixe la magistrate du regard. C'est alors que les langues se délient. La seule défense de Mark Van Nierop jusqu'ici, est de dire que les habitants du Morvan avaient "une hygiène buccale digne du Moyen-Âge"

La magistrate riposte : "Vous avez fait une erreur, vous les avez sous-estimés". Elle demande donc huit ans d'emprisonnement contre cet homme, qui voulait toujours plus d'argent et prenait du plaisir à blesser. Dans l'après-midi, la parole sera à la défense. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Dentiste Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants