1 min de lecture Histoire

Crime, autopsie, cour d'assises... Le quotidien d'un médecin légiste

Sidonie Bonnec, Thomas Hugues et leur invité vous racontent les coulisses du métier de médecin légiste.

La Curiosite´ - Sidonie Bonnec Thomas Hugues La curiosité est un vilain défaut Thomas Hugues & Sidonie Bonnec iTunes RSS
>
Crime, autopsie, cour d'assises... Le quotidien d'un médecin légiste Crédit Image : AFP / Scott Olson | Crédit Média : Sidonie Bonnec,Thomas Hugues | Durée : | Date :
La page de l'émission
La Curiosite´ - Sidonie Bonnec Thomas Hugues
Sidonie Bonnec et Thomas Hugues

La table d'autopsie du docteur et médecin légiste Michel Sapanet, au CHU de Poitiers, ne désemplit pas. Chaque année, son équipe d'experts traite plus de 450 dossiers de morts. Avec lui on découvre le quotidien d'une équipe de médecine légale, des constatations sur les scènes de crime aux auditions devant les cours d'assises, en passant par les autopsies, les reconstitutions criminelles, ou encore l'examen de rescapés de violences.

À quoi ressemble la journée type d'un médecin légiste ? À quoi ressemble une salle d'autopsie ? Combien de temps prend l'autopsie d'un corps ? Quelles sont les règles à suivre pour autopsier un corps ? Est-ce un métier qui attire beaucoup de candidats ? Est-ce difficile de séparer vie professionnelle et vie personnelle ? 

Notre invité nous racontera les évolutions récentes du métier et reviendra sur différentes affaires qui ont marqué sa carrière de médecin légiste, notamment la fois ou son audience en cour d'assises a fait basculer un procès.

à lire : En direct de la morgue chez Plon.

En direct de la morgue
En direct de la morgue
La rédaction vous recommande
Lire la suite
Histoire Insolite La Curiosité Est Un Vilain Défaut
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants