1 min de lecture Crash A320 Germanwings

Crash A320 : Andreas Lubitz suivait un traitement "incompatible avec le pilotage", selon un psychiatre

REPLAY / RÉACTION - Le "Parisien" dévoile le nom des médicaments pris par Andreas Lubitz, le copilote de l'Airbus A320 de la compagnie Germanwings.

Micro générique Switch 245x300 RTL Midi Week-End Philippe Robuchon iTunes RSS
>
Crash de l'A320 de Germanwings : les traitements pris par Andreas Lubitz sont "très forts", explique un psychiatre Crédit Image : OFF / AFP | Crédit Média : Mélina Facchin | Durée : | Date : La page de l'émission
micro générique
La rédaction de RTL et Marie-Pierre Haddad

Chaque jour apporte son lot de révélations, toutes plus accablantes les unes que les autres pour Andreas Lubitz. Le copilote de l'A320 de Germanwings qui s'est écrasé dans les Alpes-de-Haute-Provence était dépressif et n'aurait pas dû travailler le jour du crash. Selon des informations du New York Timesil souffrait aussi de problèmes de vue. Les enquêteurs ont également découvert à son domicile des médicaments utilisés comme "régulateurs de l'humeur", explique Le Parisien qui précise les noms des médicaments.

Un neuroleptique et un antipsychotique

Le jeune homme de 28 ans prenait ainsi de l'Olanzapine, un neuroleptique, et de l'Agomelatine, un antidépresseur. Le psychiatre, Xavier Pommereau, "L'Olanzapine est un médicament antipsychotique que l'on utilise dans des cas graves de troubles de la personnalité. L'Aglomélatine est un médicament antidépresseur, utilisé en deuxième intention lorsque les premiers antidépresseurs sont inefficaces". Les traitements pris par Andreas Lubitz sont "très forts et de longue durée. C'est incompatible avec le pilotage", ajoute-t-il. 

Dans le cas où le médecin n'était pas au courant que son patient était un pilote, cette situation est "très embêtante parce que l'on ne prescrit pas ce type de produits, sans connaître le métier du patient. Dans le cas où, il le savait, il faut avertir, sous le secret médical, le médecin du travail", estime Xavier Pommereau. De quoi apporter de l'eau au moulin des défenseurs de la levée du secret médical des pilotes lorsque la situation l'impose.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Crash A320 Germanwings Faits divers Psychiatrie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants